Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Volkswagen roule en eaux troubles

Volkswagen roule en eaux troubles

Depuis la mi-septembre, le « DieselGate » fait la une des journaux. La marque allemande Volkswagen, réputée jusqu’alors pour la qualité de ses voitures et de son service client, a été reconnue coupable de tricherie lors de tests anti-pollution. Ironie de l’histoire, elle était jusqu’alors le meilleur représentant de la « Deutsche Qualität », ce fameux savoir-faire allemand en matière automobile.

Volkswagen demeure une marque d’excellence pour les allemands… et les français ?

Selon les spécialistes, cette affaire devait profondément dégrader la perception du groupe allemand, et entrainer dans son sillage toute l’industrie automobile allemande. Les résultats d’une récente étude menée par le cabinet Prophet outre-Rhin auprès d’un échantillon de 1000 personnes vont néanmoins à l’encontre de ces prédictions . D’après cette étude, 65% des sondés allemands demeurent convaincus de l’excellence des véhicules conçus et vendus par Volkswagen. Pour six personnes sur dix, la perception du label « Made in Germany » ne sera pas dégradée à long terme, et une proportion comparable estime même que le Dieselgate ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir. Ce relatif optimisme surprend, au regard des chiffres de vente relevés depuis le scandale.

Des chiffres de vente en baisse

Certes, les ventes de véhicules Volkswagen en France ont augmentées de 12,8 % en septembre , pour une croissance moyenne des ventes enregistrées sur le sol français de 9%, tous constructeurs confondus. L’embellie des ventes ne concernait alors pas seulement la marque Volkswagen, mais bien l’ensemble des marques du groupe : + 6,3% d’automobiles Audi vendues en France, +21,2% de véhicules Seat et même +28,1 % de modèles Skoda écoulés. Des performances tempérées par les derniers chiffres dévoilés par le groupe  : les immatriculations du groupe allemand ont baissé de 3% en octobre par rapport à octobre 2014, dans un contexte national de quasi-stabilité (+0,6%). Le début d’un désamour ? Les concessionnaires automobiles constatent un recul des ventes, mais les revendeurs de pièces détachées Volkswagen se veulent optimistes : « Nous ne nous sentons pas réellement concernés par ce scandale. Il s’agit de véhicules neufs ou récents. L’anomalie de logiciel relevée n’impacte pas l’usure des pièces mécaniques d’une voiture. Il peut y avoir une crise de confiance passagère mais les véhicules Volkswagen gardent bonne réputation » (source). Les chiffres des prochains mois seront particulièrement intéressants à étudier.

Sources :
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2015/10/20/97002-20151020FILWWW00108-volkswagen-les-allemands-tres-optimistes.php
http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/10/01/les-ventes-de-volkswagen-en-hausse-de-12-8-en-france_4779504_3234.html
http://www.usinenouvelle.com/article/volkswagen-essuie-une-baisse-de-ses-immatriculations-en-france.N360638

Posté le 5 décembre 2015 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies