Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min

Tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance auto

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 3 juin 2020 - 4 min de lecture ⏳

Vous venez de faire l’acquisition d’un véhicule ? Dans ce cas, vous êtes dans l’obligation de souscrire à une assurance auto. En effet, selon l’article L. 211-1 du code des assurances, tous les véhicules terrestres à moteur, remorques et semi-remorques doivent être assurés. Pour vous aider à éviter les arnaques et à bénéficier du droit de circuler librement dans votre véhicule, nous vous expliquons tout ce qui touche de près ou de loin aux assurances auto.

Quelles sont les démarches à accomplir pour la souscription à une assurance auto ?

La souscription à une assurance auto n’est pas une tâche difficile en soi. Mais, la complexité réside dans le choix de sa compagnie d’assurance. De fait, il y a tellement d’offres qu’il devient facile de se perdre et de se faire escroquer.

Ainsi, choisissez en premier lieu l’un des organismes suivants pour réaliser votre demande de souscription :

  • Une banque
  • Un agent général d’assurance
  • Un courtier en assurance auto
  • Une société d’assurance agréée

Ensuite, il vous faut transmettre à l’organisme que vous aurez choisi quelques documents. Ces derniers sont effectivement nécessaires pour le bon déroulement de la suite des opérations. Votre dossier de demande de souscription doit donc comporter :

  • Le certificat d’immatriculation de votre véhicule
  • Votre permis de conduire
  • Votre relevé d’information dans le cas où vous seriez déjà assuré auparavant. Il s’agit d’un document que vous pouvez retirer auprès de votre ancien assureur.

À présent, sachez que vous devez particulièrement indiquer si vous utilisez votre véhicule pour vous rendre à votre lieu de travail. Désignez également les conducteurs habituels de la voiture en question. N’oubliez pas en outre de mentionner les accidents importants et les sanctions que vous avez déjà subies.

Enfin, pour finaliser la souscription, exigez de votre assureur une proposition d’assurance. Cette dernière doit comprendre une fiche d’information sur les prix et les garanties. Ainsi qu’une notice d’information détaillée ou un exemplaire du projet de contrat et de ses annexes. Prêtez bien attention à ce que les documents soient rédigés de manière claire avec des caractères bien apparents. Le contrat d’assurance se doit dès lors de préciser :

  • La limite des garanties proposées
  • Les lois et les instances compétentes en cas de litige
  • Le déclenchement de la garantie pour les contrats de responsabilité

Le « papillon vert », de quoi s’agit-il ?

Après avoir signé la proposition que vous a présentée votre assureur, ce dernier devra vous remettre un certificat d’assurance appelé également « papillon vert ». En fait, c’est un coupon vert que vous devrez coller sur le pare-brise de votre véhicule. Il doit ainsi énoncer les informations suivantes :

  • Le nom de l’assureur
  • Le numéro du souscripteur
  • L’immatriculation du véhicule
  • Les dates de début et de fin de validité de l’assurance

Les différentes formules proposées par les assureurs automobiles

Une fois la compagnie d’assurance choisie, vous devez lui indiquer le type de garantie qui vous convient le mieux à vos besoins et à votre budget. Trois formules s’offrent alors à vous.

L’assurance auto au tiers

C’est la plus économique et la plus basique de toutes les formules d’assurance auto. C’est également la moins protectrice et le minimum obligatoire. Cependant, si vous êtes un jeune conducteur, si vous conduisez rarement, ou si vous avez été résilié par un autre assureur, c’est la formule idéale.

L’assurance au tiers étendu

Pour bénéficier d’un bon niveau de protection sans pour autant vous ruiner, optez pour cette formule. Il s’agit d’une formule intermédiaire entre l’assurance au tiers et l’assurance tous risques. Outre la responsabilité civile obligatoire, cette assurance s’accompagne d’autres garanties optionnelles telles que les incendies, bris de glace, vols…

Dès lors, si votre voiture a entre 5 et 8 ans ou si vous constatez que l’assurance au tiers ne correspond ni à vos attentes ni à vos besoins, misez sur cette formule.

L’assurance tous risques

C’est le top des formules d’assurance auto. En effet, elle couvre la responsabilité civile, les catastrophes naturelles, incendies, bris de glace, le vol, le vandalisme et tous les dommages causés par n’importe quel accident. Alors, si vous avez acheté une voiture neuve ou si votre véhicule a beaucoup de valeur, cette formule assurance tous risques est tout indiquée pour vous.

Cependant, malgré une couverture optimale et le grand nombre d’avantages que cette formule propose, elle s’avère être la plus coûteuse.

Le coût d’une assurance auto

Pour pouvoir calculer le prix d’une assurance auto, l’assureur pourrait vous amener à remplir un questionnaire lui permettant d’évaluer les risques. Le coût d’une assurance auto dépendra alors de quelques critères. Notamment, les caractéristiques du véhicule, la formule choisie par le conducteur et le profil de ce dernier.

Attention ! Certains individus, pour réduire le coût de leur assurance, gardent pour eux certaines informations. Ne vous hasardez pas à faire une fausse déclaration ou à omettre certaines informations qui vous sont demandées. De fait, vos indemnisations seront réduites et vous pourriez être amené à indemniser vous-même les victimes en cas d’accident. D’autre part, une fausse déclaration est considérée comme une escroquerie. Dans ce cas, le contrat peut être déclaré caduc. Autrement dit, votre assurance ne vous indemnisera pas en cas de sinistre et il conservera tout de même la cotisation.

Bon à savoir : Afin de pouvoir faire une comparaison des propositions, n’hésitez pas à vous adresser à plusieurs agents simultanément.

FAQ Assurance auto

Est-ce que le fait de rouler dans un véhicule qui n’est pas assuré est un délit ?

Oui ! Vous risquez une amende de 3 750 €, des travaux d’intérêt général, des jours-amendes, une suspension de votre permis de conduire, l’annulation du permis de conduire, l’interdiction temporaire de conduire, l’obligation de faire un stage de sensibilisation à la sécurité routière, l’immobilisation ou la confiscation du véhicule en question.

Suis-je obligé d’assurer ma voiture même si elle ne circule plus ?

Oui, si elle peut encore causer des sinistres. Dans le cas contraire, vous n’êtes pas obligé de l’assurer.

Puis-je changer d’assurance auto avant la fin de l’échéance ?

Si votre contrat a plus d’un an, vous pouvez faire sa résiliation à tout moment.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), nous vous informons que nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez ce suivi. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page dédiée.