Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Assurance d’une voiture non assurée depuis des mois ou plus : comment faire ?

Assurance d’une voiture non assurée depuis des mois ou plus : comment faire ?

assurance auto en ligne

De nombreux scénarios peuvent pousser un automobiliste à ne pas assurer son véhicule sans pour autant vouloir frauder. Cependant, une interruption d’assurance engendre souvent des problèmes lorsqu’il s’agit de réassurer la voiture. Refus pur et net, surprime ou perte du bonus, ce scénario se présente souvent. Comment faire pour assurer une voiture non assurée depuis longtemps ? Cet article fait le point sur ce dossier épineux.

Voiture en panne, véhicule au garage pour réparations ou restauration, voyage à l’étranger ou voiture qui n’est simplement plus utilisée, il existe de nombreux scénarios dans lesquels l’assurance auto est une dépense inutile. Cependant, la résilier est souvent problématique le jour où vous décidez de réassurer la voiture.

La loi et la pratique

La loi ne définit pas de cadre légal strict en ce qui concerne ce qui se passe en cas de suspension ou d’interruption d’assurance, notamment en ce qui concerne le bonus. Dans les faits, la plupart des assurances remettent le bonus à zéro après 2 ans d’interruption (parfois 3). En cas d’interruption il est tout à fait possible que l’assurance refuse purement et simplement de vous proposer une police.

Assurer une voiture non assurée depuis longtemps : les solutions

Si l’interruption d’assurance n’a pas excédé 2 ans, l’assureur est en principe tenu de prendre en compte votre relevé d’information concernant votre historique de conducteur. Cependant, il aura tout le loisir d’adapter le prix de l’assurance par le levier de la prime. S’il est toujours conseillé de bien comparer les devis d’assurance auto, cela l’est encore plus après interruption.

Que faire si aucun assureur ne m’accepte ?

Dans certains cas extrêmes, il arrive qu’un automobiliste ne parvienne tout simplement pas à trouver un organisme qui lui propose une assurance auto après interruption. Dans ce cas il existe une solution de dernier recours : le Bureau Central de Tarification (BCT). Cet organisme a pour mission d’assister les personnes physiques et morales qui sont assujetties à une obligation d’assurance, mais qui sont dans l’incapacité de l’honorer en raison de refus qui ne sont pas justifiés au niveau des statuts des assureurs.

La procédure est gratuite. Voici la marche à suivre pour l’assurance auto via le site officiel du BCT : assurance auto BCT

Posté le 9 janvier 2019 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies