Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min

100% sécurisé

Habilitation Ministère de l'Intérieur 🇫🇷

Changement d’immatriculation suite à une usurpation de plaque

Changement d'immatriculation à la suite d'une usurpation

à partir de  49,90TTC

Commander
  • Délai de traitement 1 à 3 semaines

  • A la suite d'une doublette

  • Tous véhicules

  • Sans code de carte grise

  • Sans surprise

à partir de  49,90TTC


Description de la démarche

Cette démarche est à effectuer par le titulaire de la carte grise lorsqu’il a été victime d’une usurpation de plaques. Ce phénomène est plus communément appelé « doublette ». Il s’agit pour un usurpateur d’apposer le numéro d’immatriculation d’un véhicule similaire sur son véhicule. C’est alors le propriétaire de la voiture usurpée qui reçoit les amendes liées aux infractions de l’usurpateur. Cette démarche pourra être effectuée après un dépôt de plainte au commissariat.

  • Tous véhicules
  • Délai de traitement 1 à 3 semaines
  • Nouvelle carte grise reçue sous 1 à 3 jours
  • Habilitation du Ministère de l’Intérieur
  • Aucun déplacement pour vous
  • Valable pour les nouvelles plaques SIV ou les anciennes plaques FNI
  • Cerfa automatiquement envoyés par email
  • Suivi du dossier en ligne à chaque étape

Démarche de carte grise effectuée par Eplaque, habilité à effectuer des démarches de carte grise dans le SIV, en collaboration avec l’ANTS.

Eplaque, le professionnel qui vous accompagne dans vos démarches

Puisque les démarches à faire sont nombreuses lorsque vous êtes victimes d’une usurpation de plaques, l’idéal est de se faire aider par des professionnels qualifiés dans vos démarches. C’est surtout dans la demande de votre nouvelle carte grise que nous interviendrons. En effet, en tant que professionnel privé, habilité par le Ministère de l’Intérieur et agréé par le Trésor Public pour percevoir les taxes, nous pouvons vous aider dans votre démarche d’immatriculation. Nous vous proposons également de réaliser des plaques d’immatriculation conformes aux normes en vigueur. En effet, toutes les procédures se rapportant à votre certificat d’immatriculation ou à votre plaque peuvent être effectuées depuis notre plateforme en ligne.

Usurpation de plaques : définition

Ce n’est sans doute pas la première fois que vous l’entendez et que vous le lisez, mais l’usurpation de plaques est devenue une pratique courante en France depuis quelques années. Comme n’importe quel automobiliste, vous pouvez très bien en être victime. En effet, un matin vous découvrez dans vos courriers une amende qui date d’une journée où votre véhicule n’est pas sorti de son garage. Dans ce cas, soit c’est l’administration qui a fait une erreur en indiquant votre numéro de plaque — ce qui est très rare —, soit quelqu’un d’autre se sert d’une plaque identique à la vôtre. Là, vous devez prendre certaines mesures et dans les plus brefs délais pour éviter le pire.

Contestez l’avis de contravention ou l’avis d’amende forfaitaire

Au risque de payer pour une faute que vous n’avez pas commise, prenez vos dispositions. Lorsque vous recevez une amende qui n’a aucune raison d’être, parce qu’au moment où l’infraction a été commise vous n’étiez pas à l’endroit où elle a eu lieu, contestez-la. C’est l’acte primordial à faire.

Il est possible de faire une réclamation auprès de l’Officier du Ministère Public (OMP). Pour ce faire, envoyez votre contestation par courrier à son adresse (celle qui se trouve en bas à droite de la première page de l’avis). Votre requête doit réunir les documents suivants :

Sur ce dernier document, remplissez soigneusement les cases obligatoires de la première partie et cochez ensuite les cases suivantes :

Toujours dans ce même formulaire, indiquez la date à l’endroit indiqué et apposez votre signature. N’oubliez pas de joindre à tout cela l’accusée de réception. Et enfin, acquittez-vous de la consignation. En ce qui concerne le délai, vous avez 45 jours après la réception de l’avis pour la contester.

Cependant, vous pouvez également faire vos démarches en vous rendant sur le site de l’ANTAI (Agence nationale de traitement automatisé des infractions). Vous remplissez les mentions obligatoires et cliquez sur « DESIGNER OU CONTESTER EN LIGNE » et votre demande a été enregistrée.

Portez plainte pour usurpation de plaques

En effet, pour résoudre définitivement cette histoire d’usurpation de plaques dont vous êtes victime, il faudra porter plainte. Vous devez vous rendre à la brigade de gendarmerie ou au commissariat de police le plus proche de chez vous et porter plainte pour usurpation de plaques. Dès lors, votre véhicule est enregistré comme étant volé auprès du fichier des véhicules volés (FVV). Recevez par la suite un récépissé de dépôt de plainte. Vous devez d’autre part, fournir la copie de ces documents :

Pour que votre demande soit encore plus soutenable, si « votre » délit a été enregistré par un radar automatique, ajoutez à ces pièces la photo qui constate la faute. Parce qu’il ne s’agit pas de votre véhicule, il sera facile de prouver votre innocence. Pour obtenir la photo, adressez une simple demande manuscrite au Centre automatisé de constatation des infractions routières (CACIR). Ensuite, envoyez votre demande par courrier à l’adresse CS 41101. 35 911 RENNES Cedex.

Faites la demande d’un nouveau certificat d’immatriculation

Pour cette démarche, nous vous accompagnons pour obtenir une nouvelle immatriculation suite à une usurpation de plaque. Voici les documents à joindre à votre demande :

Votre dossier sera vérifié sous 24h à réception de tous les documents cités ci-dessus. Une fois la démarche finalisée, vous recevrez le certificat provisoire d’immatriculation (CPI). Ce dernier vous permettra de circuler pendant un mois, le temps de recevoir votre nouvelle carte grise et votre nouvelle plaque définitive.

Enfin, vous recevrez sous pli sécurisé votre carte grise (certificat d’immatriculation) définitive. Il ne vous reste donc plus qu’à changer vos plaques d’immatriculation sans avoir eu à payer l’amende qui vous a été assignée suite à une usurpation de plaques.

 

Quel est le coût d’une nouvelle immatriculation suite à une usurpation de plaque ?

Les taxes pour cette démarche s’élèvent à 2.96€. En effet, il s’agit du paiement de la taxe Y5 qui correspond à la redevance d’acheminement de votre nouveau certificat d’immatriculation. S’ajouteront à cela, les frais de dossier pour notre service.

Commandez en 2 minutes

Exclusivité Eplaque : processus de commande ultra simple à partir de votre numéro d'immatriculation.

Livraison en 24h/48h

Livraison de votre carte grise par l'Imprimerie Nationale en recommandé.
Livraison de vos plaques par colissimo à domicile ou en point relais.

Paiement en 3X CB

Possibilité de payer votre carte grise en 2 ou 3 fois à partir de 100€

Habilitation du Ministère

Habilitation du Ministère de l'Intérieur 18621. Habilitation du Trésor Public 26579

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

  • jennifer dit

    une usurpation de numéro de châssis m'empêche aujourd'hui de faire la carte grise à mon nom quelle démarche faire car l'ants refuse toute vérification dans leur système

    • Eplaque dit

      Bonjour, Il faut aller déposer plainte à la police pour commencer. Cordialement, L’équipe Eplaque

Faites votre carte grise et vos plaques en 2min