Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. En France, les radars ne connaissent pas la crise

En France, les radars ne connaissent pas la crise

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 30 mai 2016 - 1 min de lecture ⏳

voiture banalisée du Calvados

Ce sont les chiffres officiels de la Cour des comptes qui l’affirment : l’année dernière, les radars de l’ensemble de l’Hexagone ont permis de collecter 789 millions d’euros ! Si certains se frottent les mains, notamment du côté du ministère des Finances, cette nouvelle est loin de ne faire que des heureux. L’association 40 millions d’automobilistes est notamment montés au créneau.

Sécurité routière ou machine à fric ?

40 millions d’automobilistes n’y va pas par 4 chemins : selon l’association qui défend les intérêts des automobilistes hexagonaux, l’État est clairement engagé, au nom de la sacro-sainte sécurité routière, dans une course à la rentabilité.

Selon le rapport publié il y a quelques jours par la Cour des comptes, le « chiffre d’affaires » des radars français est en hausse de 6 % en 2015 par rapport à l’année précédente, pour un total de 789 millions d’euros.

Une tendance qui risque de se poursuivre

Rassasié, l’État ? Pas vraiment. Alors que des plans d’augmentation de l’utilisation des voitures radars sont en cours d’exécution, la tendance ne risque pas de s’essouffler. Mieux encore, à partir de 2017 des prestataires privés se chargeront de la conduite de voitures banalisées à radar embarqué, histoire de multiplier les patrouilles de contrôle…

Pour 40 millions d’automobilistes, il n’y a pas que le montant total des PV en augmentation qui prouve que l’État est engagé dans une course à la rentabilité : ces chiffres plus élevés ont également été atteints avec un nombre de PV dressés en baisse (20,24 millions de plaques d’immatriculation photographiées contre 20,37 millions l’année précédente). Conducteurs, soyez donc plus que jamais vigilants !

Commenter

Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), nous vous informons que nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez ce suivi. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page dédiée.