Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Déductibilité de la carte grise, nationalisation des autoroutes… Les propositions de Dupont-Aignan pour la voiture

Déductibilité de la carte grise, nationalisation des autoroutes… Les propositions de Dupont-Aignan pour la voiture

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 12 octobre 2016 - 1 min de lecture ⏳

Volvo blanche

L’un des candidats secondaires de la présidentielle de 2017, Nicolas Dupont-Aignan du parti Debout la France, a prévu des mesures qui ne manqueront pas de charmer les automobilistes. Radars, certificat d’immatriculation, autoroutes : voici ce que le candidat à la plus haute fonction de l’État propose aux électeurs alors que le Mondial de l’Automobile bat son plein.

Le montant de la carte grise déductible pour les véhicules montés en France

Afin de favoriser l’industrie française, le candidat de Debout la France propose la déductibilité du prix de la carte grise pour les modèles assemblés sur le territoire national. Les entreprises qui achètent également du Made in France seraient exonérées de la taxe sur les véhicules de société. Toujours dans le but de promouvoir le secteur automobile français, Nicolas Dupont-Aignan propose la mise en place d’un étiquetage indiquant la quote-part de l’industrie hexagonale dans la contribution à la fabrication du véhicule.

Nationaliser les autoroutes pour stopper l’inflation des prix

Les péages coûtent de plus en plus cher. Pour faire face à ce constat, le candidat Dupont-Aignan propose de nationaliser les autoroutes.

Repenser la politique radar

De nombreux automobilistes estiment que les radars sont avant tout des « pompes à fric » plutôt que des équipements visant à promouvoir la sécurité routière. Sentiment partagé par Dupont-Aignan, celui-ci propose leur repositionnement aux endroits dangereux.

Refonte du système du bonus-malus

Fini un système de bonus-malus automobile excédentaire qui rapporte à l’État. Nicolas Dupont-Aignan propose de réformer le système en accordant des bonus plus généreux pour renouveler le parc automobile français.

Toutes ces mesures, comme la déductibilité fiscale de la carte grise pour les véhicules fabriqués en France, devraient plaire à l’automobiliste qui sommeille chez presque tous les électeurs. Mais de là à propulser le candidat de Debout la France ne fut-ce même qu’au second tour, il y a de la marge…

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), nous vous informons que nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez ce suivi. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page dédiée.