Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Véhicule en carte grise de collection et ZFE : le point avec la FFVE

Véhicule en carte grise de collection et ZFE : le point avec la FFVE

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 3 mai 2021 - 2 min de lecture ⏳

plaque noire du système FNI

Dans nos articles précédents, nous avons évoqué la menace qui pèse sur les véhicules en carte grise de collection en raison de la mise en place prévue de nombreuses ZFE. L’Argus s’être entretenu avec le président de la FFVE afin de faire le point sur la question. Voici tout ce que l’on sait en ce début du mois de mai en ce qui concerne les zones à faibles émissions futures et la liberté de circuler des véhicules anciens en carte grise de collection.

La loi climat et résilience veut éjecter des centres-villes les véhicules anciens

Comme nous vous l’avons expliqué précédemment, la loi climat et résilience prévoit un bannissement progressif des véhicules les plus anciens du parc automobile français dans les ZFE que le texte va implémenter. Il y a actuellement 4 zones (Paris, Lyon, Grenoble et Grand Paris). D’ici l’été, il y en aura 7 supplémentaires, notamment la ZFE de Strasbourg. À terme, il y en aura des dizaines.

Jusqu’à la loi climat et résilience, la mise en place de ces zones était une initiative locale. Désormais, il y aura des règles minimum nationales, qui restent à définir précisément. Les 4 zones à faibles émissions actuelles ont toutes prévu une dérogation pour les voitures en carte grise de collection. Grâce à l’action de la FFVE, les futures ZFE devraient également prévoir de telles exceptions. Mais comme l’explique son président Jean-Louis Blanc, l’idéal serait d’avoir une loi nationale afin d’éviter de multiples négociations, ainsi qu’éventuellement des règles variables en fonction du lieu.

ZFE et véhicules de collection : le souhait de la FFVE

Le président de la FFVE souhaite que la France adopte le modèle allemand. Outre-Rhin, il existe déjà une petite centaine de zones à faibles émissions. Et Berlin a inscrit dans la loi fédérale une exemption pour les véhicules anciens. Jusqu’à aujourd’hui, le nombre limité de ZFE a permis à la FFVE de faire un travail d’information à l’échelle locale, et d’obtenir des dérogations. Mais avec la multiplication des zones qui se profilent à l’horizon, la tâche s’annonce titanesque.

C’est pourquoi la Fédération française des véhicules d’époque fait un travail de lobby afin que le gouvernement français imite ce qui se fait en Allemagne. En cas d’échec, le président de la FFVE assure que malgré les efforts que cela représenterait, son association ferait ce travail à l’échelon local afin de s’assurer que les véhicules de collection peuvent continuer de circuler, peu importe la zone.

Loi nationale pour autoriser les voitures en carte grise de collection dans les ZFE : le point

Un texte visant à autoriser toutes les voitures de collection dans les ZFE a été voté au Sénat. Malheureusement, il a été rejeté par les députés. Cependant, Jean-Louis Blanc reste confiant. En effet, la ministre de la transition écologique, Barbara Pompili, s’est engagée à régler cette question dans les 3 mois. Elle a assuré aux passionnés qu’ils n’auront « pas de problème avec les ZFE-m ».

Reste à savoir quels véhicules seront concernés. À partir de 30 ans, un véhicule est jugé de collection. Il y a de nombreuses voitures éligibles qui sont en carte grise normale. Une des craintes des autorités est de voir ces véhicules demander subitement une carte grise de collection. On avait déjà assisté au phénomène avec la mise en place des premières ZFE, d’ailleurs.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

  • POIRIER dit

    Bonjour je doit loger à Lyon 2 jours lors de mes vacances avec mon véhicule immatriculé ancêtre en belgique ...je n'arrive pas à savoir avec certitude si je peux me rendre à Lyon avec mon véhicule de 33 ans....pouvez vous m'informer

    • Eplaque dit

      Je ne crois pas que cela peut se faire. Merci de contacter l'ANTS qui pourrait trouver une solution à cela.