Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Revoilà la circulation alternée à Paris

Revoilà la circulation alternée à Paris

embouteillages à Paris

Ce mardi, la moitié des automobilistes parisiens ont dû laisser leur voiture au garage suite à un nouveau pic de pollution qui a poussé les autorités à recourir à la circulation alternée. La mesure a été prolongée jusqu’à demain au moins ; elle concerne Paris, mais aussi 22 communes de la petite couronne.

Plaque paire ou impaire ? Telle est la question

Ce mardi, ce sont les voitures avec une plaque d’immatriculation impaire qui n’avait pas le droit de circuler en région parisienne. Il y a cependant des dérogations, notamment pour les personnes qui font du covoiturage. Était-ce le cas de Manuel Valls ? Il a en tout cas été vu par LCI quitter le gouvernement avec une voiture à plaque impaire…

Ce mercredi 7 décembre, ce sont donc les voitures à plaques paires n’auront pas droit de cité dans la Ville lumière. Le pic de pollution que traverse Paris est l’un des plus graves de son histoire. En 20 ans, la préfecture de Paris n’a eu recours à la circulation alternée que 4 fois. Pour rappel, cette mesure a déjà été mise en place à l’occasion d’épisodes de pollution similaires en mars 2014 et mars 2015.

Les dérogations accordées par la préfecture de Paris

  • Les véhicules d’intérêt général prioritaires et de secours.
  • Les véhicules personnels des agents sous astreinte et relevant d’un établissement chargé d’une mission de service public.
  • Les véhicules électriques et hybrides.
  • Les véhicules utilisés en covoiturage, transportant 3 personnes ou plus.
  • Les véhicules chargés de l’approvisionnement des populations : alimentation, camions frigorifiques, camions-citernes.
  • Les autocars et véhicules de transport en commun, taxis, voitures de tourisme avec chauffeur, véhicules d’auto-école.
  • Les véhicules et engins de chantier, de dépannage, de déménagement, de nettoiement, bennes à ordures, transports de fonds, de journaux, postaux.
  • Les véhicules des professionnels dans certains cas. Les représentants de commerce et les journalistes peuvent par exemple utiliser leur voiture quelle que soit son immatriculation pour se rendre à leur travail.
  • Les camionnettes et utilitaires de moins de 3,5 tonnes.
  • Les véhicules immatriculés à l’étranger.

Posté le 6 décembre 2016 dans News.

Commentaires

Une réponse à “Revoilà la circulation alternée à Paris”

  1. Fonsegrive dit :

    Vous omettez, parmi les « dérogataires », les véhicules fonctionnant au GPL…
    Une alternative crédible et déjà pleinement opérationnelle mais dont – hélas – tout l’intérêt semble ne pas apparaître à nos divers décideurs 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies