Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Radar-tronçon : influence sur le comportement des automobilistes

Radar-tronçon : influence sur le comportement des automobilistes

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 27 février 2015 - 1 min de lecture ⏳

plaque contrôle radar

Dans la Haute-Garonne, tout le monde ne réagit pas de la même manière…

À l’occasion du premier anniversaire de l’installation du radar tronçon entre Beauzelle et Grenade, dans la Haute-Garonne, le journal La Dépêche est partie à la rencontre des automobilistes de la région pour recueillir leurs impressions.

Il y a bien sûr des automobilistes qui estiment que l’installation du radar fut une bonne chose, allant même jusqu’à regretter qu’il n’y en ait pas davantage. Mais il s’agit d’une minorité, la majorité des conducteurs estimant que les radars perturbent plus le trafic qu’autre chose.

Jacques, qui empreinte tous les jours la Départementale 2, explique que l’entrée dans le radar tronçon engendre de gros freinages, tandis qu’en sortie, les automobilistes accélèrent à nouveau la cadence en tentant parfois des dépassements dangereux. Pour lui, ce sont ces comportements qui sont les plus risqués sur cette portion de route, et non la vitesse.

Pour un habitant de Grenade, le problème principal de l’installation de ce radar tronçon, c’est qu’il a engendré toute une série de conducteurs totalement paranoïaques, qui réduisent leur vitesse de façon beaucoup trop généreuse.

Enfin, l’article se termine par un témoignage plutôt cocasse. Gilles a réalisé qu’il était sur un radar tronçon lorsqu’il a aperçu le détecteur de sortie. Ayant roulé à une centaine de km/h sur le parcours, il s’est arrêté quelques minutes sur le bas-côté pour ne pas se faire verbaliser…

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), nous vous informons que nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez ce suivi. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page dédiée.