Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Plaque d’immatriculation personnalisée : les Français devront attendre

Plaque d’immatriculation personnalisée : les Français devront attendre

plaque et dept

Dans de nombreux pays européens et de par le monde, les automobilistes ont la possibilité, moyennant supplément, de personnaliser leur plaque en choisissant leur immatriculation. Alors que la tendance gagne de plus en plus de nations, l’une des dernières en date étant la Belgique, on pouvait se dire que la France allait bientôt embrayer. Pour ceux qui attendent avec impatience cette option, la suite de cet article va les décevoir lourdement.

C’eut été pourtant une excellente façon de lever des recettes fiscales supplémentaires sans créer de mécontentement, vu que choisir son immatriculation est une démarche totalement volontaire. Et qui peut rapporter gros : en Belgique, le prix fixé est de 1000 €.

Pas de plaques personnalisées avant la fin du SIV

Malheureusement, Gabriel Attal, secrétaire d’État, vient de balayer les espoirs des automobilistes en quête de personnalisation et des fans de tuning en déclarant que cela n’est pas pour demain en France. Pourquoi ? L’architecture du système d’immatriculation actuelle qui a remplacé le système FNI en 2009 pour les nouvelles immatriculations, le SIV, n’a pas prévu une telle possibilité. S’il fallait intégrer l’option du choix d’immatriculation, l’architecture du SIV devrait être revue, ce qui serait une initiative « profonde et coûteuse ».

Le principal problème est que la plaque est désormais attachée à vie au véhicule, et non au titulaire de la carte grise. Ce qui serait donc problématique lorsqu’on change de voiture, vu qu’il serait impossible de conserver sa plaque personnalisée, par exemple « DIDIER 14 ». Le secrétaire d’État a néanmoins reconnu que l’exécutif devrait se pencher sur cette question à l’occasion de la prochaine refonte du système des immatriculations françaises.

Il faudra attendre le prochain système d’immatriculation

En bref, on nous dit qu’il n’y aura pas de plaques personnalisées en France avant la mise en place du prochain système d’immatriculation. D’où la question : quelle est la durée de vie du SIV ? Il est estimé par les autorités à environ 70 ans. Vu qu’il a été implémenté en 2009, seuls les plus jeunes auront peut-être la possibilité de choisir leur numéro de plaque… Reste une option, le petit message personnalisé en dessous du numéro de plaque. C’est toujours ça de pris.

Posté le 24 décembre 2018 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies