Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > PV automatiques : bientôt la fin du cauchemar des doublettes ?

PV automatiques : bientôt la fin du cauchemar des doublettes ?

Fin des doublettes grâce à l'IA?

L’usurpation de plaque est un délit largement répandu en France. Et comme souvent il n’y a pas de délit sans victime. Outre les conséquences fâcheuses du défaut d’assurance qui accompagne une doublette en cas d’accident, il y a la problématique de la verbalisation. Lorsque quelqu’un roule avec votre numéro d’immatriculation, c’est vous qui recevez ses PV automatiques. Cela arrive malheureusement tous les jours. Cependant, cela pourrait bientôt être de l’histoire ancienne grâce à IA Flash.

Vérifier d’abord si le modèle correspond à la plaque d’immatriculation

Il est relativement facile de disculper une voiture en cas de PV engendrés par une doublette. On peut facilement reconnaître le modèle et la couleur de la voiture sur le cliché du radar automatique, et voir s’il correspond avec ce qui est indiqué sur la carte grise. Cependant, il serait trop fastidieux de demander à des agents de vérifier un par un tous les PV automatiques. Pour vous donner une idée, chaque année ce sont 20 millions de PV qui sont envoyés, pour 10.000 contraventions générées par des usurpations de plaque minéralogique (une trentaine par jour).D’où l’idée de créer un programme spécialisé dans ce genre de tâche.

C’est ce que IA Flash fait. Le programme est en mesure de reconnaître, avec un certain pourcentage d’erreur, la marque et le modèle de tout véhicule. Il suffit d’ajouter ce filtre avant l’envoi des contraventions pour ne plus envoyer à des innocents des PV qui ne les concernent pas. Il est possible de tester l’outil sur le site de ses concepteurs (https://iaflash.fr/testapi/matchvec).

Bien entendu, cette solution sera inopérante en ce qui concerne les doublettes parfaites. À savoir lorsque le propriétaire d’un véhicule cherche le même modèle que le sien afin de répliquer le numéro d’immatriculation. Cela dit, cela permettra d’éliminer bon nombre de PV illégitimes. Par exemple ces propriétaires de tracteur qui reçoivent un PV pour avoir soi-disant commis un excès de vitesse sur autoroute, ou une infraction de stationnement à l’autre bout de la France.

Un produit du programme « Entrepreneurs d’Intérêt Général »

Cette initiative est le produit du programme public « Entrepreneurs d’Intérêt Général ». Le gouvernement a lancé un appel d’offres sur base de ses besoins. Les candidats sélectionnés ont pu alors développer des solutions de ce genre.

 

Posté le 6 novembre 2019 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies