Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Carte grise en ligne via l’ANTS : un nouveau portail annoncé pour la fin de l’année

Carte grise en ligne via l’ANTS : un nouveau portail annoncé pour la fin de l’année

Site de l'ANTS

Plus d’un an et demi avec l’entrée en vigueur du plan PPNG qui a consacré les dématérialisations des demandes de titres, il est toujours très compliqué de faire une demande de carte grise en ligne. D’après le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA), une nouvelle version du portail de l’ANTS va voir le jour d’ici la fin de l’année 2019.

Carte grise et rôle du CNPA

En sa qualité de représentant des professionnels de l’automobile, le CNPA dispose d’un siège au collège Tiers de confiance, qui conseille l’ANTS. À ce jour, il a recensé 67 mesures de simplification, dont la moitié devrait déboucher sur des changements de procédure concernant les demandes de certificat d’immatriculation par Internet.

Un nouveau portail ANTS fin 2019

Le site Auto Infos annonce ainsi que d’ici la fin 2019, un nouveau portail ANTS devrait prendre place sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés. Meilleure sécurité, plus facile à utiliser, plus robuste : voici les objectifs qualitatifs poursuivis par l’initiative. Outre la simplification des démarches liées à la carte grise en ligne, des liens seront effectués avec d’autres bases de données, notamment HistoVec, Crit’air ou encore le fraîchement constitué fichier des voitures assurées. Le tout respectera bien entendu la législation européenne RGDP concernant la collecte des informations des usagers et le partage des données.

Carte grise en ligne : un progrès encore incompris ?

Selon le directeur général du CNPA, Xavier Horent, « la dématérialisation des demandes de titres et une profonde modernisation dont on n’a pas encore pris la mesure et l’intérêt ». S’il reconnaît que de nombreux problèmes se sont manifestés en 2018 (et se poursuivent en 2019), il souhaite mettre l’accent sur « l’effort significatif du Ministère pour inscrire son action dans une dynamique de progrès et de transparence ».

Tout le monde ne partage pas cet avis. Jusqu’à présent, PPNG n’a pas tenu ses promesses, les critiques vives ayant fusé de partout, des usagers aux professionnels en passant par la presse spécialisée, voire même des fonctionnaires. Il reste à espérer que ce nouveau portail ne sera pas une nouvelle promesse non tenue, que ce soit en termes de délais ou d’efficacité.

Posté le 8 juillet 2019 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies