Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. COVID-19 : les immatriculations moto, bonne surprise de mai 2020

COVID-19 : les immatriculations moto, bonne surprise de mai 2020

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 9 juin 2020 - 2 min de lecture ⏳

moto suzuki

Le marché automobile est l’une des nombreuses victimes économiques de l’épidémie de coronavirus. Les immatriculations de véhicules neufs comme d’occasion ont chuté. Mais au mois de mai 2020, les motos et les 3 roues ont très bien limité la casse. Alors que les concessionnaires ne furent ouverts que durant les 2/3 du mois, le nombre d’immatriculations moto n’a baissé que de 15 % par rapport au même mois de l’année précédente.

Alors que l’auto trinque, la carte grise moto reste demandée

Les chiffres des immatriculations de véhicules neufs pour le mois de mai 2020 ont été publiés il y a quelques jours. Si le marché de l’auto se redresse quelque peu, il est encore englué dans la dépression. En effet, le mois dernier le nombre de cartes grises voiture délivrées a chuté de plus de 50 % par rapport au mois de mai 2019. Ce fut cependant le mois d’avril le pire, avec une baisse de 88,8 % des immatriculations auto.

Le recul de 15 % des émissions de carte grise moto fait donc office de bonne nouvelle dans ce contexte morose. C’est d’autant plus remarquable que de nombreux marchands furent fermés durant les 10 premiers jours du mois. De plus, la délivrance des permis moto a été gelée avec le confinement.

Les cartes grises MTT2 sont les plus demandées

Si on y regarde de plus près, on peut dégager différentes tendances en fonction des cylindrées. Ce sont les grosses motos, en carte grise MTT2, qui tirent le mieux leur épingle du jeu avec un recul de seulement 10,4 % des immatriculations. Au niveau des marques, l’allemand BMW a même réussi l’exploit d’augmenter de 5,2 % ses ventes de motos en mai. Le japonais Yamaha fait aussi partie des meilleurs élèves de la classe un recul de 11,5 % de ses ventes. C’est le modèle Tmax qui est le plus demandé.

Du côté de chez Honda, on fait grise mine avec un recul de plus de 28 % des ventes de ces motos.

Pourquoi la moto résiste mieux que la voiture à la crise ?

Le facteur saisonnier ne doit pas être pris en compte. En effet, la comparaison a lieu par rapport au même mois de l’année précédente. Le confinement a-t-il donné la bougeotte aux Français ? On peut le voir ainsi. Les passionnés de motos citent souvent le sentiment de liberté que l’on éprouve à bord d’un tel engin. La période d’enfermement engendré par la crise du coronavirus a donc probablement créé des envies qui sont une aubaine pour le marché de la moto.

Reste à savoir s’il s’agit d’un feu de paille suite au déconfinement. Ou si la tendance va se poursuivre durant le reste de l’année. Éléments de réponse dans quelques semaines avec les chiffres des immatriculations moto du mois de juin 2020.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.