Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Une voiture d’occasion sur 5 aurait un compteur kilométrique trafiqué

Une voiture d’occasion sur 5 aurait un compteur kilométrique trafiqué

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 31 octobre 2022 - 1 min de lecture ⏳

compteur auto

En 2021, un peu plus de 6 millions de véhicules d’occasion ont changé de main en France. Selon Odopass, plus de 600.000 voitures de seconde main sont vendues avec un compteur kilométrique trafiqué. En général, 20 % des véhicules seraient touchés.

Compteur trafiqué : un phénomène dont l’ampleur n’est pas perçue par le grand public français

Si ce genre d’arnaque a lieu sur une telle échelle, c’est en grande partie en raison de l’ignorance du phénomène par la population. 70 % des particuliers ne savent pas à quel point ce problème est courant. Ils sont notamment 19 % à penser que cela ne concerne que moins de 2 % du parc automobile français. L’enquête a été menée auprès de 2.600 automobilistes entre septembre et octobre 2022.

Cette fraude n’est pas sans faire son lot de victimes. On estime que son coût pour les acheteurs mal informés est situé entre 500 millions et 1 milliard d’euros, chaque année.

Comment se prémunir d’une telle fraude ? HistoVec

Il existe une façon simple d’éviter d’acheter une voiture d’occasion avec un compteur trafiqué : HistoVec. Cet outil recense l’historique des kilométrages enregistrés lors des contrôles techniques du véhicule. Il s’agit donc d’une source fiable pour identifier un souci avec le compteur kilométrique d’une voiture d’occasion.

Cependant, ce système d’historique enregistre ces données durant la présence du véhicule sur le territoire français. Lorsque le véhicule a été importé, il faut utiliser d’autres sources pour vérifier le kilométrage du véhicule durant sa durée de vie hors de nos frontières. Si vous êtes victime d’une telle fraude, voici les recours en cas d’achat d’une voiture avec compteur trafiqué.

S’inspirer du car pass belge afin de compléter le certificat de non gage ?

Pour lutter contre la fraude au compteur kilométrique, la Belgique a mis en place un document spécifique, le car pass. Non seulement celui-ci enregistre et affiche le relevé du compteur durant le contrôle technique. Mais aussi lors de chaque passage dans les ateliers d’un professionnel de l’automobile. Il s’agit des garages, des sociétés spécialisées dans le pneu, les carrossiers, etc.

La France pourrait s’inspirer de cet exemple. Pour éviter de multiplier les documents, ces données pourraient être intégrées directement au certificat de situation administrative.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.