Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Rennes : vignette Crit’air obligatoire pour circuler en cas de pic de pollution

Rennes : vignette Crit’air obligatoire pour circuler en cas de pic de pollution

les pastilles crit'air

Après Paris, Lyon et bien d’autres villes françaises, c’est désormais à Rennes que la vignette Crit’air devient indispensable. Depuis le début du mois d’octobre, il est interdit de rouler dans les rues de la ville d’Ille-et-Vilaine sans pastille Crit’air en cas de pic de pollution.

La circulation différenciée entre en vigueur à Rennes

Depuis le 1er octobre 2018, la ville de Rennes a adopté la circulation différenciée en cas de pic de pollution. Elle emboîte donc le pas à des agglomérations telles que Lille, Paris ou encore Grenoble. Pour rappel, la vignette Crit’air permet de catégoriser tout véhicule en fonction de ses émissions. Il existe 6 types de vignettes pour les voitures (tandis que les deux-roues sont classés dans 4 catégories). Les véhicules les plus polluants (d’avant 1997) ne se voient pas attribuer d’une pastille.

Vignette Crit’air à Rennes : comment ça marche

Lorsqu’un pic de pollution est annoncé, il n’y aura pas, dans un premier temps, d’impact pour les véhicules : tout le monde peut rouler. C’est à partir du 4e jour que des exclusions apparaissent : les véhicules sans vignette n’ont pas le droit de rouler (donc les véhicules immatriculés avant 1997 pour la première fois). À partir du 6e jour, les véhicules dotés d’une vignette Crit’air 4 ou 5 sont également priés de rester au garage. Ce genre de scénario arrive environ une fois par an à Rennes.

Comment se procurer la vignette Crit’air?

C’est simple, il suffit de se rendre sur le site officiel Certificat Air, qui permet de commander en ligne la pastille pour la somme modique de 3,62 €. Attention aux faux sites qui se font passer pour des portails de l’État et qui facturent la pastille beaucoup plus cher. Suivez notre guide : comment acheter en ligne sa vignette Crit’air.

Voiture immobilisée à Rennes, que faire ?

Si vous êtes dans l’incapacité d’utiliser votre véhicule en raison d’un pic de pollution à Rennes, les transports en commun sont l’option la plus simple. Pour favoriser leur recours, un titre de transport spécial baptisé « Pass Qualité Air » sera vendu durant les journées de pic de pollution à un prix cassé : 1,5 euros au lieu de 4,1 euros. Ce ticket permet d’utiliser à volonté les transports en commun rennais durant toute la journée.

Attention, le défaut de vignette Crit’air dans la préfecture d’Ille-et-Vilaine est passible d’une amende de 68 € pour les voitures et les motos/scooters et de 135 € pour les camions. Peu importe où la carte grise du véhicule a été faite : les véhicules immatriculés en Bretagne, Ile-de-France ou PACA doivent l’avoir sur le pare-brise.

Posté le 3 octobre 2018 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies