Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Radar covoiturage : comment ça marche ?

Radar covoiturage : comment ça marche ?

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 28 octobre 2020 - 1 min de lecture ⏳

autoroute déserte

Afin de promouvoir le covoiturage, des voies spéciales sont mises en place. À Grenoble, on a même inauguré récemment une voie réservée aux véhicules qui transportent plus d’une personne. Cela dit, comment s’assurer qu’il n’y a pas des abus ? La réponse est simple : avec le radar covoiturage.

Voie de covoiturage sur l’A48

Depuis la fin du mois de septembre, Grenoble a mis en place une voie spéciale réservée au covoiturage sur l’A48. Elle s’étend sur 8 km, sur la première voie. Elle ne devient cependant active que lorsque la densité le justifie. Dans ce cas, un triangle apparaît sur les panneaux lumineux de l’autoroute Lyon/Grenoble. Ce dispositif est donc en vigueur lorsque la vitesse est réduite à 50 km/h.

À partir de ce moment-là, la circulation sur la première voie est réservée. Aux véhicules qui emmènent au moins 2 passagers, mais aussi aux taxis et aux véhicules dotés d’une vignette Crit’air 0 (donc les voitures électriques ou à hydrogène). Des campagnes ont actuellement lieu pour informer les automobilistes. Un radar covoiturage a également été installé afin de mieux éduquer les conducteurs.

Le radar covoiturage de Grenoble

Le fonctionnement du radar est assez simple dans son concept. Grâce à l’intelligence artificielle, il parvient à compter le nombre de passagers qui se trouvent dans chaque véhicule. Le système n’a détecté que le conducteur ? Dans ce cas, un message s’affiche sur un panneau en aval, qui invite le chauffeur à changer de voie.

Apparemment, ce radar développé par Pryntec a obtenu d’excellents résultats en termes de fiabilité. Cela marche par mauvais temps, pour toutes sortes de voitures, à des vitesses variables… Le système est même en mesure de reconnaître les faux passagers !

Pas de verbalisation automatique pour ce radar covoiturage

Cela dit, il ne faut pas vous inquiéter. Ce radar covoiturage a été installé à des fins préventives. Il ne peut être utilisé pour la verbalisation automatique. Seul un agent peut infliger une amende pour ce genre d’infraction. Pour rappel, les PV automatiques sont strictement encadrés. Ils ne peuvent être dressés que pour des délits spécifiques, comme l’excès de vitesse.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), nous vous informons que nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez ce suivi. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page dédiée.