Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Voiture de société : avantages et inconvénients

Voiture de société : avantages et inconvénients

covoiturage et voiture de société

Le parc automobile d’une entreprise peut être utilisé de plusieurs façons. Les véhicules peuvent être mis à la disposition des salariés de façon ponctuelle (véhicule de service), ou attribués de façon permanente : c’est ce qu’on appelle la voiture de société, ou véhicule de fonction. Quels sont les avantages et les inconvénients d’un véhicule de société ? Tel est le thème de cet article.

Les avantages de la voiture de société

D’un point de vue financier, la voiture de société permet à l’employé de se décharger du coût d’achat et d’utilisation d’une voiture. C’est l’entreprise qui se charge des entretiens, des frais de carte grise VP, de l’assurance et dans la plupart des cas du carburant. Pour les entreprises, le coût d’achat de la voiture peut être déduit des résultats sur base d’amortissements. Cependant, il est plafonné sur base des émissions de CO2.

Jusqu’il y a peu, le gros avantage de la voiture de société est qu’elle permettait, en cas d’infractions routières, d’éviter le retrait de points sur son permis. Pour certaines professions dont le permis est essentiel à la pratique de leur activité et qui sont à risque en raison des kilomètres parcourus chaque année, comme les représentants de commerce, c’était essentiel. Mais désormais, les sociétés sont tenues de dénoncer les salariés qui ont commis une infraction.

Les inconvénients de la voiture de société

Les entreprises doivent payer une taxe sur les véhicules de société (TVS) pour tout véhicule dans son parc (acheté ou en LLD). Dans la plupart des cas, la TVA n’est pas récupérable (ce qui explique en partie le succès de la location longue durée auprès des sociétés).

Pour le bénéficiaire d’une voiture de fonction, les avantages financiers découlant de celle-ci dans le cadre d’une utilisation privée doivent être déclarés au titre d’avantages en nature. Ce qui débouche ainsi sur une augmentation de l’impôt sur le revenu et des cotisations sociales.

Quel nom sur la carte grise d’une voiture de société ?

Même lorsqu’une voiture est attribuée à un salarié (il la conserve en dehors de ses heures de fonction, par exemple pour effectuer les navettes travail domicile ou une utilisation privée), le certificat d’immatriculation du véhicule de société est toujours au nom de l’entreprise. La carte grise est alors de type VP, ou Dériv-VP.

Posté le 8 novembre 2019 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies