Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Plaques personnalisées : la Belgique double le prix et voit chuter ses recettes

Plaques personnalisées : la Belgique double le prix et voit chuter ses recettes

Voiture avec plaque personnalisée HAHAHA en Belgique

Depuis 2013, la Belgique offre la possibilité aux automobilistes de faire l’acquisition d’une plaque personnalisée dont la composition est totalement libre pour autant qu’elle respecte quelques règles de base (pas de vulgarités, de sigles politiques, etc.). Mais après avoir remporté un franc succès, la mode se tasse… Probablement parce que l’État est devenu trop gourmand.

L’augmentation du prix de la plaque personnalisée en a refroidi plus d’un

Le lancement de la plaque personnalisée outre Quiévrain avait pourtant démarré sur les chapeaux de roue. Durant 2014 et 2015, ce sont environ 6.500 conducteurs qui se sont laissés tenter par la possibilité de choisir leur numéro de plaque d’immatriculation, moyennant le paiement d’un supplément de 1.000 €. Après avoir encaissé près de 22 millions d’euros de recettes supplémentaires (ce qui est toujours bon à prendre quand on connaît l’état des finances des pays européens) via, en quelque sorte, un système de taxation volontaire, l’État belge s’est montré gourmand.

Très gourmand même, vu qu’il a tout simplement doublé le prix de la plaque personnalisée, qui est passé de 1.000 à 2.000 €. D’environ 600 plaques, la demande mensuelle est passée à plus ou mois 150 immatriculations personnalisées. Ce qui signifie qu’au lieu de percevoir des montants supplémentaires, l’État belge a vu ses recettes chuter de 50 %.

Une grande liberté

Les contraintes de la plaque personnalisée, mises à part les règles énoncées en intro, sont peu nombreuses. Par exemple, la plaque minéralogique ne peut commencer avec la mention CD, réservée aux plaques diplomatiques. Il y a également des restrictions concernant les 4 dernières lettres de l’alphabet, à savoir W X Y Z, également réservées à des plaques spéciales comme les plaques de transit.

Posté le 9 septembre 2016 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies