Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Voici Nexar, première app à noter automatiquement les bons et mauvais conducteurs

Voici Nexar, première app à noter automatiquement les bons et mauvais conducteurs

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 23 juin 2016 - 1 min de lecture ⏳

app Nexar

Les dashcams, ces caméras que l’on place sur le pare-brise de sa voiture pour enregistrer tout ce qui se passe durant la conduite afin de disposer de preuves en cas d’incident, sont de plus en plus populaires. Des applications permettent également de transformer son téléphone en dashcam. Nexar souhaite désormais passer à la vitesse supérieure en créant une base de données de toutes les plaques d’immatriculation et en leur attribuant une note en fonction de la fréquence des erreurs de conduite commise par ces véhicules.

Nexar, déjà en test aux États-Unis et en Israël

La start-up israélo-américaine a sorti la première version de son app en 2015. Ses utilisateurs ont déjà parcouru près de 8 millions de kilomètres. Contrairement à de nombreuses applications qui se basent sur le retour des utilisateurs pour noter tout et n’importe quoi de façon subjective, Nexar utilise une batterie de technologies afin d’identifier automatiquement des comportements illégaux ou dangereux sur la route comme le non-respect des distances de sécurité, les excès de vitesse, les freinages brusques, etc. Nexar utilise notamment la technologie du lecteur automatique de plaques d’immatriculation pour créer un fichier de tous les véhicules circulant dans les parages des utilisateurs de l’application. Que vous l’utilisiez ou pas, vous êtes donc susceptible d’être fiché et noté.

Et la vie privée ?

Vu le mode de fonctionnement de Nexar, la question du respect de la vie privée est évidemment un souci qui est rapidement soulevé. Selon l’un de ses cofondateurs, aucun obstacle juridique ne barre la route de Nexar aux États-Unis. Il n’empêche, au fur et à mesure de son développement, elle risque de se heurter aux défenseurs des libertés alors que de l’aveu même de la start-up, il suffirait que 1 % des automobilistes utilisent l’app pour ficher l’ensemble des conducteurs.

D’où vient le financement de Nexar ?

Vu que Nexar est une application gratuite, la question du financement se pose également. L’objectif de la start-up est de vendre son fichier des bons et des mauvais conducteurs aux entreprises automobiles et aux assurances. Un tel arrangement permettrait de faire baisser la prime des bons conducteurs et, mécaniquement, d’augmenter celle de ceux qui ne conduisent pas en bon père de famille.

Commenter

Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), nous vous informons que nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez ce suivi. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page dédiée.