Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Permis de conduire : certains handicaps ne sont plus un obstacle

Permis de conduire : certains handicaps ne sont plus un obstacle

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 11 avril 2022 - Mis à jour le 05 septembre 2022 - 1 min de lecture ⏳

permis de conduire

Pour pouvoir utiliser un véhicule sur la voie publique, un conducteur doit disposer de certaines capacités cognitives et physiques. Ce qui signifie que certains handicaps empêchent l’obtention du permis de conduire. Cependant, grâce aux projets technologiques, des progrès ont lieu en la matière. C’est pourquoi le législateur vient de publier de nouvelles règles à ce sujet.

Les malentendants profonds peuvent désormais conduire

Jusqu’à présent, les personnes atteintes d’un handicap auditif profond ne pouvaient passer le permis de conduire. Vu qu’il existe aujourd’hui des solutions pour pallier ce problème, les malentendants profonds peuvent désormais obtenir le permis. Elles pourront même passer le permis camion.

Plus de visite médicale pour les diabétiques

Avant avril 2022, les conducteurs diabétiques devaient passer une visite médicale. Ce n’est désormais plus le cas. Cependant, les automobilistes qui suivent un traitement contre l’hypoglycémie devront continuer la visite chez le médecin.

Alzheimer : interdiction de conduire dès que les premiers signes apparaissent

Cependant, le décret ne va pas uniquement dans le sens de la levée des limitations. Désormais, les patients d’Alzheimer ne pourront plus conduire dès les premiers signes d’un « déclin cognitif ». Cela ne concerne pas uniquement Alzheimer, mais toutes les pathologies qui débouchent sur une baisse de ces facultés. Une décision qui a d’ailleurs engendré une petite polémique depuis le début du mois d’avril.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.