Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Des plaques d’immatriculation pro ou anti Brexit

Des plaques d’immatriculation pro ou anti Brexit

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 20 novembre 2019 - 1 min de lecture ⏳

Plaque personnalisée Brexit

Décidément, en Grande-Bretagne on aime de faire les choses de façon différente. En ce qui concerne la plaque personnalisée, le politiquement correct n’a manifestement pas sa place chez nationalnumbers. Tandis que dans la plupart des pays qui permettent de choisir son numéro d’immatriculation on est strict quant au contenu (pas de messages politiques, pas de messages offensants ou vulgaires, etc.), outre-Manche tout est possible, ou presque.

Pour preuve, la société nationalnumbers qui permet d’obtenir une plaque minéralogique personnalisée promeut des plaques qui permettent aux automobilistes d’afficher leurs opinions concernant le Brexit, et parfois de manière fort imagée…

Exemples de plaque : EU20 OUT, EU20 SUX, EU20 POO…

Oubliez les messages consensuels qui ne doivent pas heurter la sensibilité de certains, chez nationalnumbers la plaque d’immatriculation balance ! EU20 SUX (en bref, l’union européenne ça craint), EU20 POO (c’est du caca) : ces fantaisies pas très subtiles coûtent au minimum 550 €. Il y a des choses plus soft, comme EU20 OUT ou EU20 BYE. Ou EU20 LOV pour ceux qui souhaitent rester dans l’Union.

La société nationalnumbers, habilitée par la DVLA, s’est même fendue d’un communiqué de presse pour annoncer avec fracas ces plaques d’immatriculation personnalisées. Sur son site internet, on trouve des choses encore plus surréalistes. Alors que, partout ailleurs, on vous explique clairement que les références vulgaires sont proscrites, on trouve une catégorie « Rude Number Plates » sur son site (plaques grossières). On vous passera les termes que l’on trouve ici, entre les références sexuelles et les plaques qui suggèrent aux autres automobilistes d’aller se faire voir, c’est un véritable paradis du mauvais goût. Et si c’est trop cher pour vous, la société qui vend ces plaques customisée vous fait un crédit 0 % !

La DVLA a pourtant des règles

Pourtant, en creusant on découvre qu’il y a bel et bien des références interdites en Grande-Bretagne. Comme partout, ce genre de choses est bannie. Liberté d’expression totale ou respect d’autrui, chacun aura son opinion. Il est tout de même curieux que cette société fasse une campagne publicitaire manifestement en contravention avec les termes de son habilitation.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.