Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Dénoncer les comportements routiers dangereux en indiquant le numéro de plaque ?

Dénoncer les comportements routiers dangereux en indiquant le numéro de plaque ?

stationnement à Paris

Les sites web qui permettent à tout un chacun d’évaluer les journalistes, enseignants et autres professions sont de plus en plus populaires. Depuis 2 ans, évaluer-chauffeur.fr propose aux conducteurs de dénoncer les usagers de la route qui prenne des libertés par rapport au Code. Une initiative, même si elle peut partir d’un bon sentiment, qui n’est pas sans poser problème.

Photos et vidéos, sans plaque floutée

N’importe qui peut uploader sur le site une photo ou une vidéo mettant en exergue un comportement peu civil, voire même dangereux. Les plaques d’immatriculation ne sont pas floutées. C’est le but : essayer de mettre la pression sur des automobilistes qui prennent trop de libertés avec le règlement. Le site propose même un classement des pires et des meilleurs automobilistes, en fonction de leur zèle à bien ou mal se comporter. On peut même simplement indiquer un numéro de plaque minéralogique et un commentaire, sans aucune preuve.

Et le respect de la confidentialité ?

Même si l’initiative peut se comprendre, elle pose 3 types de problèmes :

  1. Le droit au respect de la vie privée
  2. La possibilité d’amalgames en raison des doublettes
  3. Les dénonciations calomnieuses

Même si tout un chacun n’a pas accès au fichier des immatriculations, avec quelques contacts il devient possible de remonter jusqu’au titulaire de la carte grise. Mais voilà, en raison de la multiplication des doublettes, ces copies de plaque d’immatriculation illégales utilisées pour rouler sans papiers, un conducteur innocent peut être taxé de mauvais comportement vu qu’il suffit d’indiquer un numéro de plaque et un commentaire. Ce genre de site de dénonciation fait régulièrement l’objet d’interdictions. En 2011, le site qui permettait de dénoncer les mauvais comportements policiers a fait l’objet d’une procédure d’interdiction de la part du ministère de l’Intérieur. Ce site pourrait subir le même sort, car en voulant dénoncer des irrégularités, il enfreint lui-même la loi.

Posté le 27 juin 2018 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies