Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Bientôt des péages sans barrière grâce au lecteur de plaques d’immatriculation

Bientôt des péages sans barrière grâce au lecteur de plaques d’immatriculation

un péage

On connaissait déjà les voies réservées Liber-t qui permettent de passer les barrières du péage de façon accélérée. La SANEF travaille sur un dispositif qui va fluidifier davantage les péages d’autoroutes, un système sans barrière dont la pierre angulaire sera les lecteurs de plaque d’immatriculation.

Éviter les embouteillages aux péages

C’est un tableau malheureusement trop courant durant les périodes d’affluence : les files interminables de voitures devant les barrières des péages. La situation est telle que, parfois, les barrières sont levées pour éviter que les files encombrent l’autoroute voisine, avec tous les dangers qu’une telle situation comporte. C’est notamment le cas au niveau de l’échangeur 38 de l’autoroute A4, en Moselle. D’où l’idée d’un péage sans barrière, encore plus rapide que le système « t » avec badge.

C’est justement au péage de Varize-Vaudoncourt que la SANEF est en train de préparer un projet pilote, qui devrait être opérationnel dès le début 2019. Les barrières seront remplacées par des portiques. Les véhicules auront le choix entre un système d’identification par puce RFID, ou sans équipement via la lecture de leur plaque minéralogique par une caméra spéciale de type LAPI.

La plaque lue, vous recevez la facture par La Poste

Les véhicules qui ne disposent pas d’une puce RFID ou d’un badge t seront automatiquement placés dans les véhicules qui ont « opté » pour le système de la lecture de la plaque d’immatriculation. La SANEF ayant accès au fichier des cartes grises, la facture est ensuite envoyée au titulaire du certificat d’immatriculation.

Qui des doublettes ? Des plaques d’immatriculation illisibles ?

Ce système engendre bien entendu de nombreux points d’interrogation. Que va-t-il se passer lorsque les plaques sont illisibles ? En cas de doublette ? Lorsque l‘adresse de la carte grise n’a pas été mise à jour, ou le changement de titulaire en suspens ? La SANEF n’a pas clarifié ces points. Cependant, elle possède de l’expérience en la matière, vu qu’elle cogère des péages de type flux libre à gros volumes situés au Canada et en Grande-Bretagne.

On peut néanmoins déjà répondre à ces interrogations. Pour les plaques illisibles, ce sera péage gratuit. On peut donc s’attendre à une recrudescence des plaques sales, ou l’adoption par quelques automobilistes d’un système d’occultation de leur plaque (comme cela arrive dans les pays où ce système est déjà instauré). Ce sera un manque à gagner pour la SANEF. Cependant, ces pertes seront compensées par les économies engendrées par l’instauration d’une telle technologie (car malgré les gains, il ne faut pas s’attendre à une baisse du prix du péage). En ce qui concerne les adresses erronées sur la carte grise ou lorsqu’il y a changement de titulaire sur la CG, cela va engendrer des démarches et de la paperasserie, pour les automobilistes concernés et pour la SANEF.

Idem pour les doublettes. Les automobilistes victimes d’une usurpation de plaques devront sans aucun doute contester leur facture, et la SANEF allouer des ressources à la vérification de ces litiges, qui déboucheront sur des pertes sèches. Beaucoup d’automobilistes vont gagner du temps avec un tel système. Par contre, une poignée de victimes risque de regretter les péages à barrières.

Et ceux qui ne payent pas ?

La SANEF infligera une amende aux automobilistes qui n’ont pas réglé leur facture de péage à temps. En cas d’absence de réaction, une procédure de recouvrement sera alors enclenchée.

Posté le 28 septembre 2018 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies