Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. L’Espagne va collecter les immatriculations des véhicules qui entrent sur son territoire

L’Espagne va collecter les immatriculations des véhicules qui entrent sur son territoire

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 22 décembre 2015 - 1 min de lecture ⏳

plaques espagnoles

En raison des tragiques événements de Paris et de la menace terroriste qui continue de planer sur l’Europe, les accords de Schengen ne tiennent plus qu’à un fil. On peut déjà même affirmer qu’ils sont morts et enterrés alors que de nombreux pays européens ont repris les contrôles aux frontières.

C’est désormais au tour de l’Espagne d’annoncer la mise en place d’un système généralisé à sa frontière qui lui permettra d’enregistrer quasi l’intégralité des numéros de plaques d’immatriculation qui entrent sur son territoire. Madrid utilisait déjà un tel dispositif, mais beaucoup moins performant.

Atos sera responsable de l’implémentation de ces lecteurs automatiques de plaques d’immatriculation en Espagne

Le contrôle des frontières espagnoles sera désormais assuré par le système SIAM de Bull. C’est la société française Atos qui a remporté l’appel d’offres lancé par la Guardia Civil et qui se chargera de déployer ce nouveau système de reconnaissance des plaques d’immatriculation d’Espagne et d’ailleurs.

La reconnaissance sera efficace à 98 % jusqu’à une vitesse de 180 km/h. Le dispositif sera en mesure de lire toutes les plaques d’immatriculation, peu importe le pays. Sur certains points frontière, les véhicules seront arrêtés à une barrière et devront attendre que le dispositif vérifie que le numéro d’immatriculation ne présente aucune anomalie (fausses plaques, véhicule volé, etc.).

Commenter

Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), nous vous informons que nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez ce suivi. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page dédiée.