Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Les voitures américaines, ou fabriquées aux États-Unis, interdites de plaques en Iran !

Les voitures américaines, ou fabriquées aux États-Unis, interdites de plaques en Iran !

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 14 novembre 2016 - 1 min de lecture ⏳

toyota prius interdite en Iran

Imaginez la situation : vous avez acheté une voiture de marque américaine de façon tout à fait légale, ou mieux encore un véhicule de marque japonaise ou allemande assemblé aux États-Unis, et pour ce motif on vous refuse l’immatriculation de votre véhicule.

C’est la situation ubuesque que vivent des automobilistes iraniens en raison de l’interprétation par le gouvernement des ordres du leader suprême l’ayatollah Ali Khamenei, qui a exhorté son pays à ne plus importer des produits américains afin de soutenir l’économie iranienne.

Les voitures ne furent pas concernées dans un premier temps

Alors que le blocage des importations de produits américains n’a pas touché dans un premier temps les voitures, la situation a été corrigée après que le guide suprême ait critiqué l’exception accordée aux véhicules en avril dernier. L’Iran a bloqué l’importation de 200 Chevrolet assemblées en Corée du Sud ainsi que des voitures japonaises et allemandes fabriquées au pays de l’oncle Sam, et ce malgré la levée des sanctions contre l’Iran dans le cadre des accords nucléaires avec les USA.

L’immatriculation de toute voiture américaine est actuellement impossible en Iran

Désormais, les autorités ont instauré des règles très sévères, draconiennes même vu qu’aucun véhicule américain, ou assemblé aux États-Unis, ne peut recevoir un certificat d’immatriculation. Une situation qui stupéfait plus d’un Iranien, et en particulier Farhad Ehtesham Zadeh, directeur de l’Union des importateurs automobiles iraniens. Selon lui, l’application de la règle à des véhicules déjà importés légalement va bien plus loin que les ordres de Khameini. Il a déclaré :

« Les voitures japonaises fabriquées aux États-Unis sont importées officiellement illégalement via les douanes, conformément à la décision du gouvernement. Rien ne justifie le refus d’attribuer une plaque d’immatriculation à ces voitures. Les gens les ont payées mais ils ne peuvent les utiliser. »

Un homme d’affaires de 43 ans qui a acheté une Honda CR-V pour lui-même ainsi qu’une Toyota Prius pour sa femme, le tout pour plus de 110.000 $, se retrouve ainsi avec 2 voitures sur les bras qu’il ne peut immatriculer…

Source : Japan Times

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), nous vous informons que nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez ce suivi. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page dédiée.