Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Voici la nouvelle pervenche high-tech de Paris

Voici la nouvelle pervenche high-tech de Paris

la scan car

Elle est moins sexy, on ne pourra plus la haranguer lorsqu’on la surprend en train de nous mettre une prune, mais elle est surtout beaucoup plus efficace que ses collègues qu’elle va remplacer. Voici la nouvelle pervenche amenée à remplacer les contractuelles à Paris et ailleurs. Il s’agit d’une voiture bardée de technologies pour traquer les véhicules qui n’ont pas payé leur dîme du stationnement.

Lecteur automatique de plaque et base de données des véhicules ayant payé leur stationnement

Depuis la mise en place de nouveaux horodateurs à Paris, qui exigent des automobilistes d’encoder leur numéro de plaque d’immatriculation, une nouvelle porte s’ouvrait pour l’état afin d’automatiser la verbalisation des véhicules n’ayant pas payé leur stationnement. Grâce à la technologie LAPI, qui permet de reconnaître automatiquement les numéros de plaque, il « suffisait » de recouper ces données avec celles de la base contenant les plaques en règle de stationnement. Cette porte ouverte, l’État n’a pas tardé à s’y engouffrer : la Scan car, le véhicule qui matérialise cette ambitionf, est déjà en test à scanner les plaques du Val de Marne !

Le magazine Auto Plus a d’ailleurs pris en photo le Peugeot 2008, marqué sur ses flancs de la mention « surveillance voie publique », qui est testé. Cette machine infernale est capable de contrôler 1500 voitures de l’heure. De quoi remiser les costumes des pervenches au placard.

L’industrialisation de la verbalisation en marche

C’était annoncé (voir notre article sur l’intensification de la répression routière en 2017), cette année la traque aux infractions va passer à la vitesse supérieure avec la mise en place d’une batterie de solutions hi-tech pour automatiser la verbalisation, qui n’est plus cantonnée aux excès de vitesse. Le stationnement impayé sera une pratique désormais très risquée : une pervenche contrôle en moyenne 200 véhicules par jour, contre 12 000 pour la Scan car.

Posté le 26 janvier 2017 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies