Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Carte grise en ligne : environ 90.000 dossiers posent problème à l’ANTS, sur 187.000 en attente

Carte grise en ligne : environ 90.000 dossiers posent problème à l’ANTS, sur 187.000 en attente

erreur site

Depuis quelques jours, des chiffres commencent à circuler concernant l’ampleur des dégâts occasionnés par le passage aux télédémarches systématique pour les demandes de carte grise. Le ministère de l’Intérieur a concédé qu’environ 90.000 dossiers sont bloqués.

Immatriculation en ligne : chronique d’un démarrage tumultueux

Dès le début de l’été 2017, l’ANTS a commencé à déployer des télédémarches carte grise pour les usagers qui ne souhaitaient pas se rendre en préfecture. Déclaration du certificat de cession, changement d’adresse, il est possible de faire déjà quelques formalités par Internet. Début octobre, une vingtaine de départements basculent déjà dans la carte grise en ligne, et les premiers problèmes se manifestent. Un mois plus tard, les guichets d’immatriculation de toutes les préfectures de France ferment pour faire place nette à l’ANTS. Les soucis prennent alors une nouvelle ampleur.

Les usagers tirent à boulets rouges sur PPNG

PPNG, le plan préfectures nouvelle génération, devait faciliter les demandes de titres des usagers. Un mois après le lancement de la carte grise en ligne, c’est la mauvaise humeur qui prédomine, de nombreux automobilistes étant dans l’impossibilité de faire leur certificat d’immatriculation via le site de l’ANTS. Le ministère de l’Intérieur, après la publication des chiffres de RMC concernant les demandes de carte grise bloquées, a réagi officiellement : il y a 187.000 dossiers de demande de carte grise en attente. Mais, sur ce nombre, environ 90.000 poseraient réellement problème. Pour les autres, il s’agit de dossiers comportant des pièces manquantes, ou dont la procédure a été abandonnée par l’utilisateur (qui a peut-être suivi les conseils de 60 millions de consommateurs, à savoir de confier leur demande de CG à un prestataire habilité).

Des correctifs toutes les 2 semaines

L’outil de l’ANTS a reçu des correctifs informatiques toutes les 2 semaines afin de corriger les bugs existants. Autre souci : la grande difficulté pour les usagers de recevoir une assistance. Le 34 00 est souvent saturé, à peine plus de 50 % des appels sont pris en charge. Outre les mandataires qui peuvent vous aider à finaliser une bonne fois pour toutes vos démarches, vous pouvez également vous rendre dans un point d’accès numérique (dans certaines mairies, dans les maisons de services au public, à la préfecture ou à la sous-préfecture…) afin de vous faire aider.

Posté le 13 décembre 2017 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies