Essai d’une voiture d’occasion

Logo Eplaque

Publié par Eplaque - 2 min de lecture ⏳

Le 19/01/2021 - Mis à jour le 19/12/2023

Avant d’acheter une voiture d’occasion, faire un essai permet de se faire une bonne idée des qualités et des défauts du véhicule. Peut-on obliger le vendeur à cet essai, dans quelles circonstances a-t-il lieu, à quoi faut-il faire attention ? Voici quelques conseils pour retirer le maximum de votre test drive.

Peut-on imposer l’essai d’une voiture d’occasion ?

Non, c’est au vendeur de la voiture, qu’il soit un particulier ou un professionnel, de décider s’il consent à vous laisser conduire le véhicule pour essai. Si vous pouvez demander à l’effectuer seul, c’est à nouveau au propriétaire de décider s’il souhaite accéder à votre requête ou pas. Vous pourriez également devoir signer une décharge.

Comment bien faire l’essai d’une voiture d’occasion ?

Avant de passer la voiture sur le banc d’essai, il convient d’inspecter tous les éléments et les équipements du véhicule. À savoir :

  • Toutes les commandes électriques : lève-vitres, climatisation, autoradio (avoir le code), essuie-glace, phares, etc.
  • Les portes : vérifiez le mécanisme d’ouverture de toutes les portes, du capot ainsi que du coffre.
  • La carrosserie : elle doit être inspectée à la lumière du jour afin de mieux repérer les défauts, qui ont pu être masqués par un coup de polisseuse.

Cette première inspection terminée, il est temps de prendre la route. Un bon essai d’une voiture d’occasion ne se fait pas en parcourant la route qui entoure le pâté de maisons du propriétaire. Pour bien faire, vous devrez monter sur l’autoroute afin de vérifier le comportement du véhicule de seconde main à vitesse élevée. Les éléments à vérifier :

  • Moteur : ronronne-t-il comme un chaton ou fait-il des bruits curieux ?
  • Échappement : la fumée est-elle normale (couleur et quantité) ?
  • Freinage : le freinage est-il mordant ? Le véhicule reste-t-il bien en ligne durant le freinage ?
  • Embrayage : les rapports sont-ils faciles à passer ? Est-ce que l’embrayage broute ?

L’essai d’un véhicule d’occasion sur plusieurs kilomètres vous permettra de déceler les gros défauts existants. Si cela ne signifie pas que le véhicule est nécessairement irréprochable, il permet de réduire au maximum les risques. Et en cas de souci, vous pourrez toujours invoquer la garantie légale des vices cachés.

Et si je fais un accident durant l’essai ?

Lorsque la voiture est saine, le propriétaire peut ne pas souhaiter laisser les acquéreurs potentiels faire un essai de crainte de l’accident. Que se passe-t-il s’il accède à votre demande et que vous avez un sinistre avec le véhicule ? Si vous n’êtes pas en tort il n’y a pas de souci, c’est la partie adverse qui sera sommée de payer. Par contre, si vous êtes en tort l’assureur pourrait se retourner contre vous. Et même si l’assureur intervient, le propriétaire risque de se retourner contre vous vu que son malus augmentera.

Le propriétaire pourrait également choisir de vous faire signer un document afin de bien établir votre responsabilité en cas d’accident. N’oubliez pas que vous allez conduire un véhicule que vous ne connaissez pas, adoptez donc un style de conduite ultra défensif (tester une voiture d’occasion ne signifie pas la pousser dans ses derniers retranchements) et tout se passera bien.

Articles qui pourraient vous intéresser

Nos partenaires

Faites votre carte grise et vos plaques en 2 min

Commander carte grise Commander plaques

Eplaque.fr est noté 4.6/5 basé sur 26594 avis pour son service de carte grise & plaques d'immatriculation.