Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Voitures radar banalisées : où sévissent-elles en France ?

Voitures radar banalisées : où sévissent-elles en France ?

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 11 août 2020 - 2 min de lecture ⏳

voiture banalisée Berlingo à radar embarqué en Corse

Les automobilistes de nombreuses régions ne connaissent pas encore la menace posée par les voitures radars banalisées. Il s’agit de véhicules qui ressemblent, au premier coup d’œil, à la voiture de Monsieur et Madame tout le monde. Mais de petits détails permettent néanmoins de les identifier. Ces véhicules, conduits par les chauffeurs d’entreprises privées, sont équipés pour relever les excès de vitesse et vous verbalisez.

Voitures radars privées : de quoi s’agit-il ?

Depuis peu, le gouvernement a décidé de privatiser le secteur du PV. C’est néanmoins aux régions ou aux villes (pour le stationnement) que la décision de recourir à ce dispositif revient. C’est ce qui explique pourquoi on ne trouve pas (encore) des voitures radar banalisées partout en France. Ces véhicules sont conduits par des salariés de sociétés qui ont gagné des appels d’offres auprès des régions.

Les voitures sont équipées de lecteurs automatiques de plaque d’immatriculation, d’appareil photo et d’autres équipements, notamment pour lire les panneaux de limitation de vitesse. Mis à part ces éléments, rien ne permet de différencier ces véhicules, qui se fondent discrètement dans la circulation.

Où sévissent les voitures radars privatisées en 2020

Actuellement, c’est dans le Centre-Ouest que l’on retrouve les voitures radars privatisées. On risque donc de les croiser dans les régions suivantes :

  • Normandie
  • Bretagne
  • Pays de la Loire
  • Centre-Val de Loire

Mais attention, d’ici quelques semaines ces voitures, souvent blanches, arpentons également les routes des régions suivantes :

  • Hauts-de-France
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Grand-Est
  • Nouvelle Aquitaine

À quoi reconnaît-on une telle voiture ?

De loin, il est impossible de faire la différence entre une voiture radar banalisée et un véhicule lambda. De plus près, on peut par contre apercevoir de nombreux détails qui permettent d’identifier avec certitude un véhicule qui verbalise :

  • Caméras placées sur la plage arrière et le tableau de bord
  • Orifice rectangulaire placé en dessous de la plaque d’immatriculation avant (il accueille le lecteur de plaques minéralogiques infrarouge)

Des sites spécialisés font la liste des véhicules qui opèrent dans chaque région. Le plus souvent, il s’agit de Renault Mégane, Citroën Berlingo, Peugeot 208, 308 ou 508 ou encore Dacia Sandero.

En 2021, elles seront partout

Il va falloir s’habituer à ces nouvelles « voitures à PV ». D’ici 2021, elles seront actives partout en France. D’ailleurs, la police sera totalement délestée de cette tâche à cette date. Si vous vous faites verbaliser l’année prochaine par un radar mobile, ce sera le fait d’une entreprise privée.

Si vous êtes à la recherche d’un emploi, c’est d’ailleurs une opportunité à saisir. Ce secteur en pleine croissance cherche régulièrement de nouveaux chauffeurs. Le salaire mensuel est d’environ 1.800 € par mois + avantages. Les conditions pour pouvoir postuler ne sont pas contraignantes :

  • Il faut avoir son permis B depuis au moins 3 ans
  • Avoir au moins 10 points sur son permis

Il faut bien entendu aimer être derrière le volant pour exercer cette profession (jusqu’à 8 heures de conduite par jour). Ainsi qu’être ouvert au travail durant les week-ends et la nuit.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), nous vous informons que nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez ce suivi. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page dédiée.