Stage de sensibilisation à la sécurité routière : de quoi s’agit-il ?

Logo Eplaque

Publié par Eplaque - 3 min de lecture ⏳

Le 04/03/2022 - Mis à jour le 02/02/2023

Le stage de sensibilisation à la sécurité routière est souvent perçu comme une corvée obligatoire pour les personnes qui ont perdu trop de points sur leur permis. Pourtant, ce genre de formation automobile dispose d’un spectre d’applications bien plus large. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir sous toutes ses coutures le stage de sensibilisation à la sécurité routière. À qui s’adresse-t-il, pourquoi, combien ça coûte, où suivre une telle formation ? Tous les aspects du stage sont abordés.

Stage de sensibilisation à la sécurité routière : pas uniquement pour les « mauvais conducteurs »

Le stage de sensibilisation à la sécurité routière est habituellement une contrainte imposée à des personnes qui :

  • Sont à 2 doigts de ne plus avoir suffisamment de points sur leur permis de conduire
  • Ont déjà leur permis suspendu
  • Ont fauté, afin d’éviter une sanction telle que la suspension du permis

Les conducteurs débutants risquent davantage de se voir imposer un stage de sensibilisation à la sécurité routière en cas d’infraction vu que les règles sont plus strictes en ce qui les concerne. Mais on retrouve dans les centres qui dispensent ces formations des automobilistes de tout âge.

Cela dit, les stages de sensibilisation à la sécurité routière attirent également d’autres publics. Notamment en termes de prévention. Vous voulez apprendre à mieux maîtriser votre véhicule, notamment lorsque la route est glissante ? Ce genre de stage vous inculque des tas de trucs et astuces pour augmenter la maîtrise de votre véhicule.

Stage de sensibilisation à la sécurité routière en tant que peine complémentaire

Bien souvent, un stage de sensibilisation à la sécurité routière est infligé en guise de peine complémentaire. Les infractions graves imposent un passage devant le juge, qui décidera de la sanction. Outre une amende pécuniaire, le tribunal infligera souvent une formation obligatoire pour rappeler les rudiments de la sécurité. Parmi les fautes susceptibles de découler sur une telle peine complémentaire, citons :

  • La conduite en état d’ébriété
  • Un excès de vitesse de plus de 40 km/h
  • La conduite sous l’emprise de stupéfiants
  • Le délit de fuite

Lorsque l’inscription à un stage de sécurité routière est imposé en tant que peine complémentaire, c’est au condamné de prendre en charge le prix de la formation. Elle devrait être faite dans les 6 mois qui suivent le prononcé de la condamnation.

Dans un tel contexte, il n’est pas possible de récupérer les points une fois le stage passé. Pour en regagner sur votre permis, il faut passer un stage de sensibilisation volontaire additionnel. Ou tout simplement attendre.

Efficacité prouvée par les statistiques

Suivre un stage de sécurité routière permet de réduire le risque d’accident en tort. Selon l’un des leaders du marché, les jeunes conducteurs qui suivent un tel stage réduisent de 42 % leurs chances de provoquer un accident.

Pour quel public ?

Outre les personnes qui sont obligées de suivre un tel stage, on retrouve parmi les participants un public varié. Il peut s’agir de salariés dont l’entreprise prend en charge la formation pour prévenir les accidents. De conducteurs qui souhaitent, de leur propre chef, perfectionner leurs compétences en termes de conduite. Il peut également s’agir d’assurés qui suivent ce stage afin de payer leur assurance auto moins cher. Certaines assurances offrent d’ailleurs ce stage à leurs assurés lorsqu’il s’agit de jeunes conducteurs.

En quoi consiste un stage de sensibilisation à la sécurité routière ?

Il s’agit d’une formation qui s’étale habituellement sur 2 jours. Il y a des cours théoriques et des cours pratiques. La conduite s’effectue sur de vastes terrains fermés. Des plateaux spécifiques permettent de reproduire les risques qui existent sur les routes françaises. On vous enseigne également les éléments sécuritaires importants de votre voiture (usure des pneus, pression, etc.).

FAQ stage sécurité routière

Quel est le prix d’un stage de sensibilisation à la sécurité routière ?

Tout dépend des centres. Les stages les moins chers commencent à environ 150 €, les plus chers peuvent flirter avec les 300 €.

Pourquoi effectuer un tel stage si on n’a pas de problème avec son permis à points ?

Tout simplement pour votre sécurité, pour mieux contrôler votre voiture ou votre moto. Mais aussi pour payer moins cher votre assurance.

Combien de points puis-je récupérer sur mon permis grâce à un stage de prévention routière ?

4 points maximum.

A quelle fréquence peut-on suivre un tel stage pour récupérer des points ?

Pour que le stage débouche sur l’attribution de nouveau points, vous devez attendre au moins un an entre chaque formation.

Où faire un stage de sensibilisation à la sécurité routière ?

Vous pouvez procéder à votre inscription à un stage de sensibilisation à la sécurité routière dans un centre agréé. Votre préfecture vous indiquera la liste des centres agréés dans votre département (Oise, Var…).

Qu’est-ce qu’un stage de sensibilisation à la sécurité routière pas cher ?

Si vous trouvez un stage à 150 € ou moins, il s’agit d’une bonne affaire.

Une question ?

Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Les questions des utilisateurs

  • Tom Sangiusto

    19 octobre 2022

    Bonjour je n'ai pas fait de stage dans les délais à temps. Quel est le risque de pas faire le stage imposé par la justice ?
    • Logo Eplaque

      Eplaque

      20 octobre 2022

      Apparemment vous risquez d'être poursuivi par le tribunal, cela pourrait déboucher sur une suspension de permis d'après ce que nous avons lu sur des forums.
  • Florian

    19 octobre 2021

    Bonjour je suis jeune conducteur mon assureurs m'oblige à faire un stage de sensibilisation alors que je n'ai pas perdu de point ou été suspendue de mon permis et ça n'apparaît pas dans mon contrats, on t'il le droit de me résilier et de me forcé à faire un stage
    • Logo Eplaque

      Eplaque

      20 octobre 2021

      Il s'agit d'une question légale qui n'est pas vraiment notre domaine d'expertise, mais a priori les assureurs peuvent imposer leurs conditions afin d'accepter de couvrir un risque.

Articles qui pourraient vous intéresser

Nos partenaires

Faites votre carte grise et vos plaques en 2 min

Commander carte grise Commander plaques

Eplaque.fr est noté 4.6/5 basé sur 26594 avis pour son service de carte grise & plaques d'immatriculation.