Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Contrôle technique camping-car : attention à ce détail pour éviter d’être recalé !

Contrôle technique camping-car : attention à ce détail pour éviter d’être recalé !

camping-cars

Le contrôle technique a fait l’objet d’un chambardement récemment, et le CT va encore change au 1er janvier 2019. Mais ici c’est la dernière mouture qui crée un nouveau problème au niveau des camping-cars. En effet, des propriétaires qui passaient auparavant comme une lettre à la poste au contrôle technique se sont faits recaler. Pourquoi ? Ils ont trop de ceintures de sécurité.

Il s’agit d’un nouveau problème pour les propriétaires de ce genre de véhicule, après celui engendré par les camping-cars en carte grise utilitaire qui doit faire l’objet d’une procédure d’homologation.

Camping-car avec dépassement du nombre de sièges autorisés = défaillance majeure

Chaque camping-car dispose, sur le certificat d’immatriculation, d’un nombre de places maximum. Or, il se fait que pour des raisons techniques certains camping-car disposent de 4 places alors que le certificat d’immatriculation n’autorise que 3 passagers (le nombre de places est indiqué à la rubrique S.1 de la carte grise).

En vertu du nouveau contrôle technique entré en vigueur au printemps dernier, cette incohérence est considérée comme une défaillance majeure. Le propriétaire est donc recalé au contrôle technique, et dispose d’un délai de 2 mois pour se mettre en conformité. Mais il y a un souci : l’opération est quasi impossible à réaliser car les 2 places à l’arrière de ses camping-cars proposent une ceinture de sécurité à double attache. Si on l’enlève, il ne reste plus que les 2 places à l’avant. Comment faire alors pour condamner une ceinture ?

Ne désespérez pas pour autant : les associations de passionnés sont en train de faire le nécessaire pour trouver une solution.

La FFACCC monte au créneau

La FFACCC (Fédération française des associations et clubs de camping-cars), après avoir reçu le témoignage de ses membres concernés, n’est évidemment pas resté les bras croisés. Elle a déjà pris contact avec les services ministériels et administratifs responsables afin de trouver une solution. Même si, pour le moment, aucune fumée blanche n’est à signaler.

Pourquoi cette incohérence carte grise camping-car/places ?

Selon le site Le Monde du camping-car, il y a 2 scénarios à envisager :

  • Soit un camping-car de 3,5 t prévu pour 4 personnes a vu sa charge utile être réduite après la pose d’un attelage, ce qui lui a fait perdre une place sur la carte grise, tandis qu’elle est toujours présent dans l’habitacle
  • Soit un camping-car développé sur un porteur homologué de 3,75 t a perdu une place sur le certificat d’immatriculation suite à sa reclassification en 3,5 t

Incohérence entre nombre de places sur la carte grise camping-car et dans l’habitacle : attention aux PV

Pour conclure cet article par une autre mauvaise nouvelle, sachez que depuis septembre 2018 une nouvelle infraction qui concerne ce scénario a fait son apparition dans le Code de la route :

« Les passagers d’un véhicule à moteur sont transportés sur des sièges dans la limite du nombre de places assises mentionné sur le certificat d’immatriculation du véhicule. Chaque siège ne peut être occupé que par une seule personne. »

Donc outre ce souci au contrôle technique, vous êtes passibles d’une amende de 4e classe, qui correspond à une amende forfaitaire de 135 € + la soustraction de 3 points sur votre permis si vous avez 4 places dans votre camping-car et que la carte grise n’en prévoit que 3.

Posté le 21 novembre 2018 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies