Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Croix de Savoie sur les plaques savoyardes : la police suisse sévit

Croix de Savoie sur les plaques savoyardes : la police suisse sévit

Logo de Haute-Savoie

Si en vertu du nouveau système d’immatriculation SIV en vigueur déjà depuis plus de 5 ans il est possible de choisir le numéro de département qui est affiché sur sa plaque d’immatriculation, le logo de la région correspondante est en principe immuable, même si dans les faits la police française n’est pas très regardante à ce point de la loi. Logo de l’OM à Marseille, stickers identitaires en Bretagne, les automobilistes laissent libre cours à leur fantaisie. Mais pour les conducteurs savoyards qui ont remplacé le logo officiel de la région Rhône-Alpes, la police… suisse veille au grain !

PV et autocollants arrachés dans une Suisse plus catholique que le pape

Certains automobilistes, d’Annecy et d’ailleurs, avaient déjà rapporté avoir été verbalisés à Genève pour avoir remplacé le logo de région par l’emblème de la Haute-Savoie. Mais récemment, les policiers suisses ont opté pour une nouvelle stratégie du côté de la douane de Bardonnex : ils exigent d’enlever immédiatement l’autocollant de la plaque. S’étant exécutés, les automobilistes arrêtés à leur plus grand étonnement ont tout de même pu éviter l’amende de 160 francs suisses qui a dû être acquittée par d’autres.

Si ce zèle peut étonner, la police de Genève campe sur ses positions en affirmant que tout véhicule étranger qui circule en Suisse doit respecter les règles de son pays d’origine. C’est d’autant plus étonnant que de l’autre côté de la frontière, le Conseil départemental de la Haute-Savoie a distribué en masse des autocollants à son effigie. Même s’il assure que ces stickers n’étaient pas destinés aux plaques d’immatriculation, leur format convenait parfaitement pour recouvrir le logo de la région Rhône-Alpes… Le conseil départemental a d’ailleurs changé leur format… dès les premiers cas de PV suisses.

Une solution : légiférer pour la plaque personnalisée

S’il peut sembler curieux que la police suisse soit plus pointilleuse que leurs collègues de l’autre côté de la frontière quant au respect des lois françaises (et cela dit en passant, sur un point aussi trivial qui ne pose aucun risque de sécurité), une solution toute simple existe : que la France légifère afin de permettre ce qui est déjà largement toléré dans les faits, à savoir le choix libre du visuel qui se trouve au-dessus du numéro de département.

Posté le 14 octobre 2015 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies