Depuis 2009 - non affilié au gouvernement, possibilité d'effectuer vos démarches sans frais supplémentaires : infos sur service-public.fr

 Espace pro

Tout ce qu’il faut savoir sur la plaque d’immatriculation en France

Depuis la réforme de l’immatriculation apparue en 2009, deux changements majeurs sont intervenus sur les plaques d’immatriculation. Désormais, le numéro est composé de deux lettres, un tiret, trois chiffres, un tiret et deux lettres. Par ailleurs, les automobilistes ont le droit d’apposer sur leur plaque d’immatriculation le logo de la région de leur choix sans qu’ils y résident.

plaque de France

Nouvelle immatriculation : un numéro attribué automatiquement

Une des principales caractéristiques de la réforme de 2009, c’est cette possibilité de choisir le logo de la région qui sera apposé sur les plaques. Par contre, il n’est pas possible de choisir le numéro d’immatriculation, car il est attribué automatiquement. Néanmoins, l’on peut éviter les mauvaises séries grâce aux probabilités de numéros qui sortent à une date précise. Des sites spécialisés proposent en effet ce service aux usagers. La nouvelle immatriculation est attribuée à vie (de la première immatriculation à la destruction du véhicule ou à sa vente hors du territoire français). Ce qui veut dire que même en cas de changement de propriétaire ou de toute autre démarche nécessitant l’établissement d’un nouveau certificat d’immatriculation, le véhicule garde son numéro.

Bon à savoir : les séries SS ainsi que les lettres I, O et U ne sont pas utilisées.

Caractéristiques des plaques d’immatriculation

Contrairement aux anciennes plaques d’immatriculation, la nouvelle version est à fond blanc réfléchissant avec des caractères de couleur noire non réfléchissante. Cela donne plus de lisibilité aux plaques d’immatriculation et répond à un besoin écologique. Par contre, les voitures de collection ne sont pas soumises à cette norme. En effet elles peuvent arborer des plaques sur fond noir avec des caractères blancs ou argentés. À part les véhicules de travaux publics, tous les véhicules à moteur (y compris les cyclomoteurs) doivent disposer d’une plaque d’immatriculation à l’avant et une autre à l’arrière. Pour les remorques et les deux roues, une seule plaque d’immatriculation à l’arrière suffit. Par ailleurs, les cyclomoteurs n’ont pas la même immatriculation que les véhicules : une seule lettre à la fin et pas de tiret. Les plaques d’immatriculation française comportent le numéro d’un département français et le logo F sur son côté droit.

Bon à savoir : quand les plaques d’immatriculation sont en mauvais état ou si les numéros ne sont plus lisibles, le propriétaire du véhicule doit les faire refaire. Auquel cas il risque des sanctions. Par ailleurs, les stickers ne sont pas autorisés pour personnaliser les plaques d’immatriculation.

Des plaques d’immatriculation personnalisées en 2 minutes avec Eplaque

Le premier avantage de commander vos plaques d’immatriculation en aluminium ou en plexiglas sur Eplaque, c’est la rapidité : 3 étapes en 2 minutes chrono. Et ce quels que soient le format que vous voulez, le type de votre véhicule et votre région d’habitation. En outre, vous pouvez demander à mettre une phrase en dessous du numéro d’immatriculation pour personnaliser vos plaques (uniquement celles en plexiglas). Ce n’est pas tout puisque pour une commande de plaque d’immatriculation, vous recevez gratuitement des rivets en aluminium. Cependant, vous pouvez commander des rivets blancs haut de gamme. Entièrement fabriquées en France, nos plaques d’immatriculation sont homologuées et respectent le cahier de charges établi par le ministère de l’Intérieur et l’UTAC (Union technique de l’automobile, du motocycle et du cycle).

Bon à savoir : pour une commande passée avant 15 h, Eplaque s’engage à faire la livraison des plaques d’immatriculation le jour même dans un colis sur mesure.