Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Plaque d’immatriculation personnalisée annulée : le fan de Star Trek contre-attaque

Plaque d’immatriculation personnalisée annulée : le fan de Star Trek contre-attaque

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 4 août 2017 - 1 min de lecture ⏳

plaque Asimil8

Il n’y a pas que l’Empire qui contre-attaque, les fans de Star Trek peuvent également préparer des contre-offensives lorsqu’on empiète sur leur espace sidéral, ou dans une moindre mesure lorsqu’on leur annule leur plaque d’immatriculation personnalisée. Un Canadien du Manitoba, Mr Troller, attaque ainsi en justice l’autorité des immatriculations de son état pour atteinte à la liberté d’expression.

ASIMIL8 : nous sommes les Borgs, toute résistance est futile

Voilà le message que l’on peut lire sur la plaque d’immatriculation personnalisée de ce Canadien, qui est quelque peu en contradiction avec le slogan officiel des plaques du Manitoba, à savoir « Friendly Manitoba ». Le message faisant référence à Star Trek n’a évidemment rien d’agressif, il s’agit d’un clin d’œil humoristique destiné à faire sourire les fans de la série culte de science-fiction.

Seulement voilà, deux automobilistes auraient porté plainte après avoir découvert la plaque. Ces gens se seraient sentis offensés dans un pays où la question de la colonisation est encore sensible. Bien entendu, Mr Troller est bien loin de cette problématique, et les plaignants ont probablement réagi ainsi parce qu’ils ne connaissent pas Star Trek.

La question de la liberté d’expression au centre de cette histoire de plaque d’immatriculation personnalisée

Si cette histoire de plaque minéralogique personnalisée peut sembler futile, et c’est le cas de le dire, elle met quand même sur le tapis une question importante, à savoir celle de la liberté d’expression. Jusqu’à où a-t-on le droit de s’exprimer, où se situe la frontière entre la liberté d’un citoyen et celle d’un autre ? C’est à cette question hautement philosophique que devra répondre le tribunal. Le Centre pour la justice pour les libertés constitutionnelles a choisi son camp : elle sera derrière le fan de Star Trek à l’audience.

Commenter

Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), nous vous informons que nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez ce suivi. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page dédiée.