Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > La plateforme HistoVec est officiellement lancée

La plateforme HistoVec est officiellement lancée

HistoVec : historique des occasions

Nous vous l’annoncions dans un billet du début du mois de novembre : une nouvelle plate-forme, HistoVec, était en cours de création afin de permettre aux futurs acheteurs de véhicules de seconde main de connaître l’historique d’une voiture d’occasion. Aujourd’hui, il est désormais possible pour tout un chacun d’obtenir une fiche détaillée concernant tout véhicule ou presque immatriculé en France : l’outil est officiellement lancé.

HistoVec : un an après, l’outil est disponible

Cela fait presque un an jour pour jour que le projet HistoVec a été initié, via le Comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier 2018. Aujourd’hui, le portail est disponible pour les particuliers comme les professionnels. Il permet de prendre connaissance, de façon sûre, de toute une série d’informations concernant un véhicule d’occasion français, tels que le nombre de propriétaires, s’il a fait l’objet d’un accident grave, l’historique du contrôle technique, sa situation administrative ainsi que l’origine (le véhicule a-t-il été importé précédemment).

Quels véhicules sont dans HistoVec ?

S’il est déjà fort utile, HistoVec présente néanmoins quelques limitations. Il n’est bien entendu valable que pour les véhicules qui ont une plaque française, et celle-ci doit avoir environ moins de 11 ans. Concrètement, cela signifie que les véhicules encore immatriculés dans le système FNI, soit ceux d’avants 2008 qui n’ont fait l’objet d’aucune démarche carte grise depuis (changement d’adresse, duplicata, changement de titulaire, etc.), sont absents de la plate-forme.

Certains diront que ce service existait déjà via d’autres plates-formes. Cependant, celle-ci présente le grand avantage d’être gratuite. Il est également bon de noter qu’HistoVec recense aussi bien les voitures que les motos, les scooters, les camions… en bref, tous les véhicules immatriculés dans le système SIV, sans exception.

Comment obtenir une fiche HistoVec ?

Seul le propriétaire du véhicule, armé de la carte grise et de certaines informations, peut faire la demande d’une fiche HistoVec via le site officiel. Si vous êtes acheteur et que vous souhaitez l’obtenir, vous devez donc en faire la demande au vendeur, qui devra faire la demande de rapport, puis partager avec vous le document. À l’instar des démarches d’immatriculation en ligne, cela pourrait être problématique auprès de certaines populations qui n’utilisent pas internet. Néanmoins, l’initiative a le mérite d’exister, et de fournir pour la majorité des transactions une assurance contre les arnaques.

Par exemple, on ne voit pas comment les professionnels de l’occasion pourraient ne pas fournir cette fiche. HistoVec aurait pu ainsi éviter le scandale des épaves remises sur le marché via des vendeurs d’occasions véreux et des experts malhonnêtes.

Posté le 23 janvier 2019 dans News.

Commentaires

Une réponse à “La plateforme HistoVec est officiellement lancée”

  1. Vincent dit :

    Il dise qu’il faut faire attention aux arnaques d’occasion mais quand je teste mon véhicule est introuvable sur le site du gouvernement alors que sur le site Autorigin.com, en tapant juste la plaque d’immatriculation il existe. Etrange…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies