Bonus écologique 2024 : à lire si vous envisagez d’acheter une voiture électrique

Logo Eplaque

Publié par Eplaque - 2 min de lecture ⏳

Le 11/08/2023 - Mis à jour le 27/02/2024

Cela fait quelques mois qu’on soupçonne des évolutions importantes du bonus écologique en 2024. Le gouvernement a clarifié ses intentions à la fin du mois de juillet à ce propos. Et comme anticipé, les conditions seront plus strictes. Si vous envisagez l’acquisition d’un véhicule électrique, suivant les modèles qui vous attirent vous devrez peut-être accélérer vos plans. Explications.

Un bonus écologique conditionné à un score environnemental de fabrication

Le système du bonus écologique 2023 concerne uniquement le prix, les émissions de CO2 et le poids du point de vue des conditions à respecter concernant le véhicule. Le gouvernement entend prendre en compte l’impact carbone des chaînes de production et logistique pour déterminer l’éligibilité au bonus écologique 2024.

Un système évidemment compliqué à mettre en place. Non seulement l’État doit évaluer la quantité de CO2 émise pour transporter les véhicules et/ou les batteries jusqu’en France. Mais aussi les émissions moyennes par kilo de batterie pour de nombreuses technologies, pour l’acier et autres métaux, ainsi qu’en fonction du lieu de fabrication (Europe, Chine, Japon…).

Le bonus écologique 2024 privilégiera les véhicules fabriqués en France et en Europe

En plus de l’évaluation de l’impact carbone de toute la filière de production et logistique, l’Ademe, qui est en charge des calculs, prendrait aussi en compte d’autres éléments, comme :

  • La possibilité de réparer ou non la batterie
  • Le recours à des matériaux recyclés ou bio-sourcés

Si ces calculs d’apothicaire sont extrêmement complexes, et qu’ils ne sont pas arrêtés à l’heure actuelle, on peut toutefois déjà tirer des conclusions générales. Les véhicules fabriqués en France, y compris la batterie si possible, permettront de décrocher le bonus écologique 2024 maximal.

Par contre, les véhicules importés de Chine, du Japon ou de Corée du Sud ne devraient plus offrir de prime voiture électrique. Ce qui va impacter des marques comme Toyota, Hyundai, Kia, etc. Tesla a pris les devants avec son usine en Allemagne. Les constructeurs chinois qui ont de grandes ambitions sur le vieux continent comme BYD pourraient bien imiter leur concurrent américain très prochainement.

Simplement, comment fonctionnera le bonus écologique 2024 ?

En bref, les véhicules seront dotés d’un score environnemental ou CO2. En fonction de certaines catégories établies (véhicule 4 places avec petit coffre, véhicule 5 places avec une certaine autonomie…), les véhicules devront respecter ces plafonds CO2, sans quoi ils ne seront pas éligibles au bonus.

Si vous lorgnez sur une voiture électrique en provenance d’Asie, il faut clairement accélérer vos plans. Même si, vu la grande complexité du système, il pourrait ne pas être prêt pour le 1er janvier 2024. En général, il est probablement plus sage de sécuriser votre acquisition en 2023. Car il y a très peu de chances pour que les conditions soient plus favorables l’année prochaine, même en l’absence d’un souci d’éligibilité. Pour prendre connaissance du projet de décret, c’est ici.

Une question ?

Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Articles qui pourraient vous intéresser

Nos partenaires

Faites votre carte grise et vos plaques en 2 min

Commander carte grise Commander plaques

Eplaque.fr est noté 4.6/5 basé sur 26594 avis pour son service de carte grise & plaques d'immatriculation.