Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Plaque immatriculation
  2. Plaque d’immatriculation moto homologuée : n’oubliez pas l’éclairage

Plaque d’immatriculation moto homologuée : n’oubliez pas l’éclairage

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 16 juin 2020 - Mis à jour le 11 février 2021 - 2 min de lecture ⏳

moto suzuki

Pour pouvoir circuler librement sur la voie publique, les motos doivent s’équiper d’une plaque d’immatriculation à l’arrière. Mais, ce n’est pas tout ! La loi exige également une plaque moto homologuée, dont la pose respecte les dispositions en vigueur. Comment reconnaît-on une plaque d’immatriculation moto homologuée ? Tout de suite les réponses.

Dimensions d’une plaque immatriculation moto homologuée ?


Avec la mise en place du SIV, les motos doivent disposer d’une plaque d’immatriculation homologuée. Cette plaque doit respecter certaines conditions pour être conforme à la réglementation. Notamment en termes de dimensions :

  • Avoir une taille standard de 210 mm de largeur sur 130 mm de hauteur
  • Présenter une « eurobande » à gauche avec le symbole du pays européen (« F » pour France)
  • Afficher le numéro d’immatriculation au milieu
  • Arborer l’identifiant territorial à droite

Quels véhicules sont concernés par l’homologation des plaques deux-roues ?

Selon l’arrêté publié le 6 décembre 2016 par le ministère de l’Intérieur, l’homologation des plaques s’adresse aux véhicules suivants :

  • Les véhicules à deux roues : motos et scooters ;
  • Les véhicules à trois roues ;
  • Les quadricycles à moteur qui ne sont pas carrossés.

Une plaque d’immatriculation moto homologuée personnalisée ?

Malheureusement, les plaques moto personnalisées qui sont vendues sur le marché sont souvent de type « fantaisie ». Elles sont donc dans leur immense majorité illégales. Certains marchands sont transparents à ce sujet, d’autres pas. Soyez donc sur vos gardes lorsqu’on vous présente une plaque d’immatriculation moto homologuée personnalisée.

Pourquoi choisir une plaque homologuée pour sa moto ?

Comme mentionné plus haut, la principale raison de choisir une plaque d’immatriculation moto homologuée est de se conformer à la loi. Mais encore, la mise en place de ce système d’homologation de plaque permet un meilleur contrôle des motos. En effet, conformément aux dispositions légales, une plaque minéralogique doit être fixée de manière visible et inamovible. Et ce, afin de faciliter la photographie de la plaque lors du passage du véhicule devant un radar. Rouler avec une plaque non conforme est d’ailleurs puni d’une peine d’amende de 4e catégorie qui peut s’élever jusqu’à 135 euros. En plus de cette amende, une immobilisation est même envisageable.

Bref, pour éviter les mauvaises surprises, optez pour une plaque d’immatriculation homologuée pour votre moto. Pour cela, il vous suffit de vous adresser à un professionnel spécialisé en la matière.

FAQ

Est-ce que je vais être sanctionné pour le non-respect de la dimension 210 x 130 mm ?

La réponse est oui ! Si vous circulez sur un deux-roues et que votre plaque d’immatriculation moto n’est pas conforme à la norme, vous encourez une amende qui s’élève à 135 euros.

Comment la plaque doit être fixée sur la moto ?

Outre la plaque qui doit respecter les dispositions légales, la pose fait également l’objet d’obligations. Il faut notamment utiliser des rivets. Le degré d’inclinaison de la plaque pour moto ne doit pas dépasser 30°.

Où poser ma plaque d’immatriculation moto ?

Pour une pose de plaque homologuée moto irréprochable, vous pouvez faire appel à un professionnel. Cependant, elle peut être placée par vous-même. Dans ce cas, vous devez les modalités de pose définies par l’arrêté du 9 février 2009.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.