Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Malus véhicules d’occasion et très puissant : fin de ces taxes en 2021

Malus véhicules d’occasion et très puissant : fin de ces taxes en 2021

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 12 octobre 2020 - 2 min de lecture ⏳

malus écologique 2020

Il y a quelques jours, nous vous avons révélé les nouvelles grilles du malus écologique pour 2022 et 2023. Celles-ci faisaient apparaître de lourdes augmentations. Cela dit, ces hausses devront compenser la suppression de 3 taxes automobiles. Au final, les futurs acquéreurs de véhicules ne seront pas aussi perdants qu’on aurait pu le croire. Ou, du moins, certains seront gagnants.

Hausse du malus écologique 2021 : consolidation des taxes

Actuellement, la fiscalité automobile est relativement complexe en raison de multiples taxes qui s’adressent tantôt aux véhicules neufs, tantôt aux véhicules d’occasion. Le gouvernement a manifestement décidé de tout remettre à plat en intégrant dans la grille du malus écologique toutes ces taxes :

Malus écologique sur les véhicules d’occasion

Le malus écologique sur les véhicules d’occasion est dû au changement de la carte grise sur base du barème suivant :

  • De 10 à 11 chevaux fiscaux : 100 €
  • Entre 12 et 14 chevaux fiscaux : 300 €
  • Plus de 15 chevaux fiscaux : 1.000 €

Taxe sur les véhicules très puissants

Il y a 2 ans, les autorités ont également mis en place la taxe sur les véhicules très puissants pour les véhicules de plus de 36 CV. La taxe s’élève à 500 € par CV, avec un plafond de 8.000 €.

Taxe annuelle sur les véhicules polluants

Enfin, une taxe annuelle de 160 € doit être payée par les véhicules les plus polluants. Le seuil d’émission de CO2 est variable en fonction de l’année d’immatriculation. Par exemple, elle s’applique aux véhicules qui émettent plus de 190 g depuis 2012, de plus de 250 g depuis 2009.

Toutes ces taxes devraient être supprimées

Le projet de loi de finances 2021 a dévoilé les grilles tarifaires du malus écologique pour l’année prochaine et 2022. Dans ce même document, on peut lire que le barème a été défini ainsi « afin de conserver le caractère incitatif dans le contexte de l’évolution du parc ». Mais surtout, le texte dit « afin d’intégrer la suppression des 3 petits malus. » Dans le document, on trouve également la mention que la grille « intègre la compensation de la suppression des 3 petits malus à l’immatriculation au 1er janvier 2021 ».

C’est évidemment tout bonus pour les personnes habituées à acheter des véhicules d’occasion. Malheureusement, de nombreuses personnes risquent de se retrancher sur les véhicules de seconde main. On devrait donc assister à une hausse des prix des véhicules d’occasion en 2021.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), nous vous informons que nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez ce suivi. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page dédiée.