Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Le nouveau contrôle technique est entré en vigueur

Le nouveau contrôle technique est entré en vigueur

contrôle technique du moteur

Nous y sommes. Après des mois et des mois d’attente et de discussions, le nouveau contrôle technique 2018, qui intègre une kyrielle de dispositions inédites décidées à l’échelon européen, est entré en vigueur hier. Revenons sur les changements qui vous attendent. Clarifions également quelques idées reçues qui circulent sur Internet.

Les nouveautés du contrôle technique 2018

Comme nous l’avons expliqué dans des articles précédents, le contrôle technique est désormais beaucoup plus sévère, le nombre de points de contrôle a été démultiplié. Cela signifie un CT plus long, davantage de travail pour les centres de contrôle. Le contrôle technique est donc désormais plus cher, de 10 à 20 € en moyenne.

Le nouveau protocole intègre également la notion de défaillance critique. Il s’agit d’un souci qui rend potentiellement le véhicule dangereux. Voici pour les grandes lignes du nouveau contrôle technique. Creusons désormais certains sujets spécifiques qui prêtent souvent à confusion.

Les vieilles voitures auront du mal à passer le CT

C’est à la voix vrai et faux. Faux car les véhicules les plus anciens qui ont été bien entretenus par leur propriétaire n’ont pas de mouron à se faire en ce qui concerne le contrôle technique 2018. Vrai car les véhicules en piteux état sont fatalement ceux qui ont le plus d’années au compteur… mais dont on n’a pas pris soin comme il le fallait. Donc oui le contrôle technique va plutôt poser des problèmes aux vieilles voitures, mais simplement car il s’agit d’un corollaire d’un mauvais entretien. Les véhicules récents sont par définition en excellent état, tandis que l’entretien est obligatoire pour la garantie.

En cas de défaillance critique au contrôle technique, je ne peux pas rouler

La loi dit qu’en cas de défaillance critique, l’automobiliste dispose d’un bon à circuler de 24 heures pour se rendre au garage et faire les réparations. Sur base de ce fait, certains en ont déduit qu’il est impossible de circuler par la suite. Ce n’est pas vrai. Cette autorisation de circuler pendant un jour est valable pour se rendre au garage et prendre rendez-vous. Votre garagiste vous remettra ensuite un justificatif qui vous permettra de rouler entre le garage et votre domicile (car on obtient rarement rendez-vous au garage en 24 heures…).

J’ai une contre-visite après le 20 mai, je ne suis pas concerné par les nouvelles règles

Malheureusement c’est faux. Tout véhicule qui passe une contre-visite à partir du 20 mai doit passer le nouveau contrôle technique complet.

L’État a encore trouvé un moyen de se faire de l’argent avec le CT 2018

Ce n’est pas vrai. Pour rappel, le contrôle technique est effectué par des sociétés privées habilitées. L’État n’obtient donc aucun gain financier de la transposition de cette directive européenne.

Désormais il faut passer au contrôle technique tous les ans

Il s’agit à nouveau de désinformation. Il est vrai que cette possibilité a été évoquée durant l’élaboration de la loi. Mais elle n’a pas été retenue, donc la périodicité du contrôle technique en 2018 reste inchangée : il faut contrôler sa voiture tous les 2 ans.

Posté le 21 mai 2018 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies