Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Français(es), attention si vous roulez en Belgique

Français(es), attention si vous roulez en Belgique

Bruxelles

Vous saviez déjà qu’en France, les zones de circulation restreinte empêchent les vieux diesels de circuler en centre-ville. Mais saviez-vous que de telles interdictions sont en vigueur en Belgique ? Par exemple, vous encourez une amende de 350 € à Bruxelles. De plus, il est désormais obligatoire d’inscrire en ligne votre véhicule si vous désirez circuler dans la région bruxelloise. Explications.

Les zones de basses émissions en Belgique

Ce n’est pas nouveau, plusieurs grandes villes belges, comme la capitale et Anvers, ont mis en place des zones de basses émissions. En région bruxelloise, il s’agit d’une réalité depuis le début de l’année. Mais, depuis le 1er octobre, on est passé de la période de l’information à la répression. Les véhicules qui circulent illégalement dans ces zones seront verbalisés. Qu’ils soient immatriculés localement ou dotés d’une plaque française !

Il s’agira d’amendes automatiques pour la Belgique, il ne sera donc pas possible d’invoquer auprès d’un agent l’ignorance de la mesure. L’amende de 350 € ne pourra être infligée qu’une fois tous les 3 mois en cas de flashs multiples de la plaque d’immatriculation.

Comment vont-ils contrôler les Français ?

Vu que la Belgique ne dispose pas d’un accès direct au fichier des immatriculations français, il a fallu mettre en place un dispositif spécifique. Tout véhicule qui souhaite circuler en région de Bruxelles capitale doit inscrire en ligne son véhicule via le formulaire suivant (la démarche est gratuite) :

https://irisbox.irisnet.be/irisbox/noauth/formulaire/bruxelles-fiscalite/inscription-lez

Rien que le manquement à cette obligation vous expose à une amende de 150 € ! Certains sites vendent des vignettes : attention, il s’agit d’arnaques.

Les règles concernant les véhicules diesel en Belgique

En ce moment, les voitures diesel immatriculées avant 1997 n’ont plus le droit de rouler en région bruxelloise. Cela correspond aux véhicules répondant à la norme EURO 1 ou sans norme EURO (que l’on retrouve au repère V.9 sur la carte grise).

Mais attention, dès le 1er janvier 2019 la loi va se durcir avec l’intégration des diesels EURO 2, ainsi que des voitures à essence sans norme EURO ou à la norme EURO 1.

Posté le 12 octobre 2018 dans News.

Commentaires

6 réponses à “Français(es), attention si vous roulez en Belgique”

  1. WIDAWSKY GABRIEL dit :

    Bonjour,
    Etant concerné car Français je suis souvent à BRUXELLES pour raisons familiales j’ai donc fait l’enregistrement ce jour 27/12/18 (finalisé vers 16h)mais je dois dire que cela n’a pas du tout été facile !! Le formulaire incluant des demandes malaisées à interpréter. Heureusement une charmante collaboratrice de IRIS m’a un peu aidé, et…bref, j’espère que tout est correct.

    Salutations

  2. Soebert Guy dit :

    Bonjour nous essayons d’accéder aux formulaires pour le LEZ à Bruxelles, car nous y serons en octobre prochain.
    Nous sommes résidents en France et roulons avec des plaques françaises.
    Cependant ce service Irisbox donne constamment une erreur. Comment procéder.
    Merci d’avance

  3. Gabriel dit :

    Bonjour, je viens de m’inscrire sur le site et cela a demandé moins de 5mn. Tout c’est bien passé et j’ai reçu le mail de confirmation quelques minutes plus tard, que du bonheur.

  4. salamone dit :

    bonsoir,je dois me rendre a aéroport de bruxelles international en voiture je possede un diesel quel sont les démarches a éffectuer pour pouvoir circuler sur le territoire belge merci d’avance

    • Eplaque.fr dit :

      Bonjour Salamone,

      Merci pour votre commentaire.

      Les voitures diesel immatriculées avant 1997 n’ont plus le droit de rouler en région bruxelloise. Cela correspond aux véhicules répondant à la norme EURO 1 ou sans norme EURO (que l’on retrouve au repère V.9 sur la carte grise). Mais attention, dès le 1er janvier 2019 la loi va se durcir avec l’intégration des diesels EURO 2, ainsi que des voitures à essence sans norme EURO ou à la norme EURO 1.

      Bien à vous,

      L’équipe Eplaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies