Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Le LAPI aussi exploité pour la vidéoprotection

Le LAPI aussi exploité pour la vidéoprotection

caméra de surveillance

Des caméras de surveillance capable de lire les plaques d’immatriculation

Les forces de police font de plus en plus appel au LAPI dans leurs véhicules, un système qui permet de lire et de stocker automatiquement les plaques d’immatriculation des véhicules qui passent dans le champ d’une caméra, afin d’identifier voitures volées et autres numéros de plaques d’immatriculation recherchés.

Cependant, le LAPI n’est pas utilisé qu’avec des systèmes embarqués. Les communes de Mesnil-Amelot et St-Soupplets, qui viennent de faire installer des caméras de surveillance sur leur territoire, ont opté pour le LAPI pour certaines d’entre elles, alors que d’autres sont équipés de la vision nocturne.

Le système permet d’enregistrer jusqu’à 100.000 plaques d’immatriculation. Les forces de police de ces 2 communes sont donc en mesure de savoir si un véhicule a traversé leur territoire, mais aussi de suivre ses déplacements.

Cela signifie qu’à terme, si tout le territoire français était quadrillée par de tels systèmes, il deviendrait possible de suivre à la trace toute plaque d’immatriculation. Si le système présente des atouts certains, notamment dans la lutte contre la criminalité et le phénomène d’usurpation de plaques, il n’en reste pas moins inquiétant, tous les éléments nécessaires à l’instauration d’un État policier étant sur le point d’être disponibles. La vie privée deviendra-t-elle de l’histoire ancienne ?

Posté le 18 février 2014 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies