Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Les voitures de collection bannies des villes d’ici 3 ans ?

Les voitures de collection bannies des villes d’ici 3 ans ?

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 28 avril 2021 - 2 min de lecture ⏳

Voitures collection Retromobile

Les propriétaires de véhicules de collection entendent ce genre de menaces depuis la mise en place des zones de circulation restreinte. Jusqu’à présent, les voitures anciennes en carte grise de collection sont toujours passées entre les mailles du filet. Cependant, le spectre du bannissement plane à nouveau en raison de la loi Climat et résilience. Explications.

Article 27 de la loi Climat et résilience

La loi Climat et résilience prévoit, via son Article 27, la mise en place d’une zone à faibles émissions d’ici le 31 décembre 2024 dans toutes les agglomérations de plus de 150.000 habitants du territoire métropolitain. La liste de ces communes devrait être actualisée. Ceci aurait lieu au moins tous les 5 ans via un arrêté des ministres des Transports et de l’Environnement.

Selon le texte, les restrictions de circulation s’appliqueront aux véhicules à 4 roues ou plus conçus pour le transport de personnes et d’un PTAC de 3,5 t maximum. Les interdictions envisagées sont les suivantes :

  • Au plus tard le 1er janvier 2023, interdiction de la circulation des véhicules diesel et assimilés dont la date de première immatriculation est antérieure au 31 décembre 2000 ainsi que des véhicules essence et assimilés dont la date de première immatriculation est antérieure au 31 décembre 1996
  • Interdiction de la circulation des véhicules diesel et assimilés dont la date de première immatriculation est antérieure au 31 décembre 2005 (Au plus tard le 1er janvier 2024).
  • Au plus tard le 1er janvier 2025, interdiction de la circulation des véhicules diesel et assimilés dont la date de première immatriculation est antérieure au 31 décembre 2010 ainsi que des véhicules essence et assimilés dont la date de première immatriculation est antérieure au 31 décembre 2005

Comme on peut le constater, cette problématique va plus loin que le simple cas des voitures de collection. Les « vieilles bagnoles » en carte grise normale d’un peu plus de 20 ans pourraient être bannies des agglomérations françaises. Et ce dans moins de 2 ans.

Pas de dérogation pour les véhicules en carte grise de collection

Le texte n’inclut pas de dérogation pour les voitures en carte grise de collection. Si les choses restent en l’état, le seul salut résiderait dans des exemptions locales. Mais dans ce cas, les propriétaires qui voyagent devraient s’enquérir de la situation locale avant de se déplacer. Des complications administratives que les associations de passionnés veulent évidemment éviter à tout prix, comme la FFVE.

Les collectionneurs retiennent leur souffle

Cela dit, rien n’a été voté ou n’est définitif. Les collectionneurs peuvent compter sur des soutiens au sein même de l’Assemblée nationale. Par exemple, Yannick Favennec est monté au créneau pour défendre les voitures de collection. L’élu a fustigé la hargne de certains députés à l’encontre des oldtimers. Son argumentaire est simple : une voiture de collection parcourt en moyenne 1.000 km par an. Leur impact écologique est donc surestimé.

De plus, M. Favennec relève que la passion du véhicule ancien n’est pas un hobby réservé aux riches. De nombreux propriétaires sont des Français moyens qui possèdent ce genre de véhicule pour leur amour des vieilles mécaniques, de l’histoire ou par nostalgie.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.