Acheter une voiture en Angleterre : le guide ultime

Logo Eplaque

Publié par Eplaque - 6 min de lecture ⏳

Le 02/05/2024 - Mis à jour le 09/05/2024

Vous êtes un expatrié britannique ou féru de conduite à gauche ? Un passionné français de véhicules anglais ? Acheter une voiture en Angleterre est plus compliqué depuis le Brexit. Mais rassurez-vous, il ne s’agit pas d’un projet impossible à mener non plus. En tout cas pas avec notre guide complet concernant l’achat d’un véhicule au Royaume-Uni pour la France.

Achat d’une voiture au Royaume-Uni : les coûts + avis sur les démarches

Avant d’acheter une voiture en Angleterre, vous voulez probablement vous faire une idée des frais et formalités engendrés par un tel projet. Et vous avez bien raison. Depuis la sortie de l’Union européenne de la Grande-Bretagne, c’est plus complexe. En effet, l’acquisition d’un véhicule au Royaume-Uni est désormais considérée comme une importation hors EU.

Acheter une voiture en Angleterre après le Brexit : ça change tout

Désormais, l’achat d’un véhicule en Angleterre impose un passage par les douanes. Ce n’est pas uniquement une formalité, cette visite engendre des frais substantiels :

  • TVA : 20 %
  • Droits de douane : 10 %

Il peut y avoir des exonérations, comme nous allons le voir plus loin dans le passage dédié au dédouanement d’une voiture anglaise. Mais globalement, il faut vous attendre à payer 30 % de taxes sur la valeur du véhicule.

Il faudra également le mettre aux normes. Si la voiture a un certificat de conformité européen, il s’agit simplement de faire la conversion miles/kilomètres et de changer l’orientation des phares avant pour ne pas éblouir les conducteurs venant en sens inverse. Ces réglages devront néanmoins être validés par la DREAL.

Dernier avertissement concernant les frais : le malus écologique. Il est à payer, même sur les voitures d’occasion de moins de 10 ans. Plus les émissions sont importantes et plus le véhicule est récent, plus le malus sera corsé. On vous explique comment le calculer en fin d’article.

Voici, en bref, dans quoi vous vous embarquez si vous achetez une voiture en Angleterre. À notre avis, il est plus simple d’acheter une voiture en France, voire dans l’Union. Mais si vous voulez acquérir une voiture ancienne comme une MINI originale ou d’autres véhicules avec volant à droite, le guide suivant sera précieux.

cars with uk license plate

Où acheter une voiture en Angleterre ?

À moins d’arpenter les show-rooms, internet est la façon la plus simple pour identifier de potentielles bonnes affaires outre-Manche. Il est cependant conseillé de faire le déplacement pour inspecter le véhicule. Ou alors de mandater un expert de confiance qui pourra dresser un rapport d’inspection.

Quel site pour acquérir une voiture anglaise pour export vers la France ?

Voici quelques sites parmi les meilleurs pour trouver une voiture en Angleterre :

  • autoTrader UK : souvent considéré comme le site numéro 1 pour l’achat et la vente de voitures neuves et d’occasion en Angleterre. Il offre de nombreuses options de recherche pour aider les utilisateurs à trouver les meilleures offres. Y compris des vérifications de l’historique des véhicules et des avis sur les vendeurs​ professionnels qui utilisent la plate-forme
  • motors.co.uk : un autre site populaire qui permet de trouver facilement des voitures d’occasion en Angleterre
  • carsnip.com : ce site se décrit comme le plus gros moteur de recherche automobile du Royaume-Uni. Il offre un large éventail de voitures neuves et d’occasion anglaises
  • Sites pour acheter une voiture ancienne en Angleterre : CarAndClassic est un site internet spécialisé dans la vente de voitures de collection. Il n’y a pas que des voitures du Royaume-Uni, mais il y en a beaucoup. Il s’agit de prix fixes ou de vente aux enchères. ClassicCarsForSale est par contre spécialisés dans les voitures anciennes anglaises

Comment acheter une voiture anglaise d’occasion

L’achat d’une voiture de seconde main en Angleterre n’est pas compliqué. Il faut juste s’assurer que le vendeur vous remettra bien le logbook (carte grise anglaise). Il arrive que certains pensent qu’ils doivent le renvoyer à la DVLA (ANTS anglaise) pour exportation. Mais cette procédure n’a pas lieu d’être en cas de vente. Voici les papiers à obtenir.

Les documents

Le vendeur devra vous remettre :

  • La carte grise anglaise
  • Le certificat de conformité européen, s’il le possède (cela vous évitera de devoir le commander, et de payer environ 150 €)
  • Une facture ou tout autre justificatif d’achat

Quid des plaques d’immatriculation ?

Lorsque vous achetez une voiture d’occasion en Angleterre, vous pouvez la ramener en France avec ses plaques actuelles. Il faudra toutefois veiller à prendre une assurance temporaire. Sur le chemin du retour, ayez avec vous une preuve d’achat, ainsi que la carte grise (V5C ou logbook). Il faut indiquer votre nom et votre adresse dans l’espace « New keeper ».

Comment acheter une voiture neuve anglaise pour la France ?

Vous souhaitez acheter un véhicule anglais neuf ? Dans ce cas, essayez de traiter avec un concessionnaire qui a de l’expérience avec les exportations. Il est notamment important d’obtenir une facture HTVA (vous allez payer la TVA en France). Ou alors d’être sûr que le vendeur va vous assister pour récupérer la TVA. Ainsi que pour faire ces formalités.

Les documents

  • Facture
  • Certificat de conformité

Comment immatriculer un véhicule anglais en France ?

Le véhicule en France, nous vous conseillons de procéder au plus vite au dédouanement de la voiture anglaise. Rendez-vous dans un bureau de douane près de chez vous avec la voiture et tous les papiers. Les droits et la TVA réglés, vous recevrez votre 846A.

Acheter une voiture ancienne en Angleterre : droits de douane réduits !

Veuillez noter que les frais de douane sont de 30 % (20 % de TVA et 10 % de droits de douane). Cependant, les véhicules de collection (plus de 30 ans) disposent d’un taux réduit de 5,5 % qui inclut les 2 taxes !

Uk license plate

Immatriculation provisoire

Ceci fait, demandez au plus vite une carte grise provisoire WW. Elle n’exige pas de présenter les justificatifs d’homologation. Vous pourrez donc circuler avec ces plaques WW valables 4 mois pour passer votre RTI et dans l’attente de l’immatriculation définitive.

Homologation de la voiture anglaise

Pour l’homologation de votre voiture anglaise, il faut vous rendre dans un garage afin de convertir le véhicule au système métrique (miles/kilomètres). Il faut aussi changer l’orientation des phares avant. Si vous n’avez pas le certificat de conformité de la voiture, il faut vous le procurer auprès du constructeur en France.

Ceci fait, prenez rendez-vous avec votre DREAL en province, ou la DRIEAT en Île-de-France afin de faire homologuer le véhicule britannique. Lorsqu’il est confirmé aux normes, vous recevez votre PV de RTI, indispensable pour faire la carte grise définitive du véhicule acheté en Angleterre.

En cas d’achat d’une voiture anglaise de collection, vous pouvez vous passer de ses procédures d’homologation en présentant une attestation de datation et de caractéristiques.

Vous pouvez faire la carte grise de votre voiture anglaise avec notre service habilité. Voici les justificatifs nécessaires pour le faire.

Les documents pour faire la carte grise d’une voiture en provenance d’Angleterre (définitive ou WW)

Voici tous les papiers à présenter pour immatriculer en France une voiture achetée en Angleterre :

  • Facture d’achat, certificat de cession ou autre preuve de la vente
  • Un justificatif d’identité et de domicile
  • Permis de conduire
  • La carte grise anglaise (V5C)
  • Contrôle technique français de moins de 6 mois pour les véhicules soumis au CT
  • Certificat de dédouanement 846A
  • Le certificat de conformité du véhicule + réception à titre isolé (pour l’immatriculation définitive, pas nécessaire pour un WW)
  • Un formulaire dûment rempli de demande de certificat d’immatriculation (Cerfa 13750)

D’autres guides utiles :

Calcul du malus écologique sur une voiture achetée en Angleterre

Attention, si vous achetez une voiture récente (moins de 10 ans) ou neuve, vous devrez payer le malus écologique à son immatriculation. Pour les véhicules neufs, on calcule le malus sur base du barème en cours de validité.

Pour les voitures anglaises d’occasion, c’est le « malus importé » qui s’applique. On le calcule ainsi :

  • Le prix est fixé sur base du tarif pour les émissions de CO2 du véhicule en vigueur dans la grille de l’année de première immatriculation du véhicule au Royaume-Uni. Par exemple, pour une voiture de 2019, c’est la grille du malus 2019 que l’on utilise
  • Sur ce tarif, on déduit 10 % par année entamée d’ancienneté

Cette réduction annuelle de 10 % signifie qu’après 10 ans, un véhicule anglais importé ne paie jamais de malus, peu importe ses émissions.

Une voiture anglaise récente et puissante devra payer un gros malus, vu que les grilles durcissent avec le temps et que la ristourne pour l’ancienneté de la voiture est limitée. Par contre, les véhicules anglais de disons 7 à 9 ans ne paient pas un malus excessif grâce à des barèmes plus accessibles et à la grosse réduction liée à l’ancienneté.

Une question ?

Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Articles qui pourraient vous intéresser

Nos partenaires

Faites votre carte grise et vos plaques en 2 min

Commander carte grise Commander plaques

Eplaque.fr est noté 4.6/5 basé sur 26594 avis pour son service de carte grise & plaques d'immatriculation.