Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. La plaque numérique va être testée à Dubaï

La plaque numérique va être testée à Dubaï

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 18 avril 2018 - 1 min de lecture ⏳

plaque électronique à Dubai

Bientôt fini, la plaque d’immatriculation en plexiglas ou en aluminium ? Cela pourrait être le cas aux Émirats Arabes Unis. Dans sa capitale, Dubaï, la plaque minéralogique classique sera remplacée par un écran LED pour quelques véhicules qui vont faire l’objet d’un test afin de déterminer si cette technologie est applicable au quotidien.

Les avantages et les inconvénients de la plaque numérique

La plaque numérique, qui est baptisée aux Emirats « Tag to Connect », consistera en un écran intelligent, a déclaré Sultan Abdullah Al Marzouqi, le patron des immatriculations. Lorsque vous disposez de l’écran, vous pouvez aisément changer de numéro de plaque sans devoir procéder à son remplacement. Si vous n’êtes pas en ordre de contrôle technique, la plaque peut être simplement annulée à distance. En cas de vol, le numéro d’immatriculation sera remplacé par « STOLEN » (volé). De quoi rendre la vie particulièrement difficile pour les criminels.

La plaque électronique dispose de bien d’autres avantages. Véritable concentré de technologie, elle permettra le partage des informations entre automobilistes, notamment concernant la densité du trafic, un accident, etc. Le paiement du stationnement sera également facilité grâce au portefeuille électronique qui sera embarqué dans la plaque. Revers de la médaille, ce système signifie que les conducteurs seront littéralement traqués par les autorités, ce qui risque de déplaire aux défenseurs du droit à la vie privée.

Le test de cette plaque high-tech débutera en mai

Avant d’aller plus loin dans cette initiative, les autorités de Dubaï veulent s’assurer que la plaque numérique est une solution d’avenir. Comment l’électronique va supporter les conditions climatiques particulièrement dures de l’Emirat ? La transmission des données sera-t-elle affectée par la chaleur, l’humidité ? Quelle sera la durée de vie de l’équipement ? Toutes ces questions doivent être clarifiées, c’est pourquoi le test de cette plaque high-tech va démarrer à partir de mai 2018 pour se poursuivre jusqu’en novembre. Après quoi la RTA disposera de données suffisantes pour prendre une décision quant à la généralisation de la plaque d’immatriculation numérique aux Émirats Arabes Unis.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.