Reprise de votre voiture : mode d’emploi

Logo Eplaque

Publié par Eplaque - 7 min de lecture ⏳

Le 25/11/2020 - Mis à jour le 15/02/2024

Vous allez changer de véhicule, et si la perspective d’en acheter un vous réjouit, vous n’avez pas envie de vous encombrer avec la vente de votre voiture d’occasion ? Dans ce cas, la reprise voiture peut être intéressante. Quels sont les avantages et les inconvénients de cette solution, comment se passe la reprise d’une voiture, avec ou sans obligation d’achat ? Voici le mode d’emploi.

Reprise d’une voiture : le principe

C’est très simple, le professionnel auquel vous achetez un véhicule accepte de reprendre le vôtre, vous payez la différence. Ce type d’arrangement permet de se faciliter la vie. Il y a également des entités qui estime la reprise et achètent les voitures d’occasion cash, quel que soit le modèle ou son état, sans obligation d’achat. Faites jouer la concurrence en demandant plusieurs offres de reprise. 

Avantages et inconvénients de la reprise voiture

Les avantages sont clairs : la reprise auto vous fait gagner beaucoup de temps. Pas besoin de publier d’annonce, de gérer les appels des personnes souhaitant des renseignements, de rencontrer les candidats acquéreurs potentiels, de leur permettre de tester votre voiture, etc. Si vous avez besoin de l’argent de votre ancien véhicule pour financer l’achat du nouveau, vous n’êtes pas ralenti dans votre acquisition. Vous n’avez également qu’un seul interlocuteur pour les démarches administratives.

Par contre, opter pour la facilité et la rapidité signifie que vous allez probablement ne pas faire une opération financière attractive sur la vente de votre véhicule d’occasion. Il y a néanmoins des exceptions à cette règle, par exemple si vous achetez un véhicule neuf de la marque et qu’elle propose une offre spéciale de reprise.

Reprise d’une voiture : combien allez-vous en tirer ?

Le prix offert pour la reprise d’une voiture dépend de nombreux paramètres. En général, le professionnel pour son estimation se base sur le prix de l’Argus duquel il déduit 15 %, ainsi que le montant des éventuelles réparations qui seront nécessaires pour mettre le véhicule en vente.

Cependant, bien d’autres éléments peuvent jouer, notamment le véhicule à reprendre. S’il s’agit d’un modèle récent recherché sur le marché de l’occasion et bien coté que le professionnel n’aura aucune peine à vendre. Il se peut qu’il vous propose une offre de reprise très proche de l’Argus. Ou très éloignée s’il s’agit d’un reprise d’une voiture de plus de 10 ans qui ne sera pas bientôt une voiture de collection. Tout dépend également du prix d’achat du véhicule dont vous comptez faire l’acquisition. Plus il sera élevé, plus le pro sera généreux dans son offre de reprise.

reprise de votre voiture

Reprise d’une voiture sans achat

Si le professionnel qui vous vend votre voiture refuse de reprendre votre véhicule et que vous souhaitez vous en débarrasser rapidement, vous pouvez vous adresser à l’une des nombreuses sociétés spécialisées dans la reprise auto sans obligation d’achat. De nombreux acteurs de ce genre sont actifs sur Internet, même les marques s’y sont mises (par exemple Reprise cash by Peugeot). Leur façon de fonctionner est la suivante :

  1. Vous fournissez par Internet des informations concernant votre véhicule.
  2. La société vous communique une offre de reprise indicative.
  3. Si elle vous intéresse, vous prenez rendez-vous avec un expert de la société (qui inspectera le véhicule pour vous remettre ensuite une offre ferme).
  4. Vous allez au rendez-vous avec tous les documents nécessaires à la vente (carte grise, certificat de non-gage, contrôle technique, pièce d’identité)
  5. Si l’offre ferme vous agrée, vous signez la déclaration de cession et vous vendez votre voiture immédiatement.

Inutile de dire que le montant que l’on vous proposera devrait être inférieur à une offre de reprise avec achat d’un véhicule, ou à une vente par vos soins sur le marché de l’occasion. Cela n’en reste pas moins une solution intéressante pour se débarrasser d’un véhicule dans les plus brefs délais (départ précipité à l’étranger, besoin urgent de cash, etc).

Conseils pour la reprise d’une voiture à l’achat d’un véhicule neuf

Si vous souhaitez acheter une voiture neuve en concession avec reprise de votre voiture de seconde main, ne mentionnez pas votre intention de bénéficier de la reprise de votre véhicule durant la négociation du prix. Lorsque vous vous êtes mis d’accord avec le concessionnaire sur un montant d’achat, demandez-lui une offre de reprise. Cette méthode est d’autant plus conseillée si le constructeur propose une prime de reprise dans le cadre d’une campagne promotionnelle. En opérant de la sorte, vous pourrez bénéficier à la fois de la prime de reprise et d’un prix négocié à la baisse. Dans le cas contraire, le concessionnaire risque d’être intransigeant sur le prix en arguant que vous bénéficiez déjà d’une réduction avec la prime de reprise.

Les différentes méthodes pour estimer la valeur de reprise d’une voiture

Vente à un particulier ou reprise par un professionnel ? À ces 2 possibilités, il faut ajouter aujourd’hui une 3e option pour estimer sa voiture, que nous vous proposons de découvrir.

La reprise de votre voiture d’occasion par le concessionnaire, garage ou marchand

En règle générale, les professionnels de l’automobile se basent sur la cote Argus par immatriculation, qui inclut une décote d’environ 15 % sur le prix que vous pourriez retirer de votre ancien véhicule si vous le vendiez vous-même sur le marché. En cas de dégâts importants, ce prix de reprise voiture peut encore être revu à la baisse. Ou s’il s’agit d’un modèle peu demandé.

Au contraire, si vous souhaitez vous séparer d’un véhicule récent qui a la cote sur le marché de l’occasion, il se peut que l’on vous propose une offre de reprise voiture supérieure à l’Argus. Il n’y a pas de règles gravées dans le marbre. De plus, plus le prix d’achat du nouveau véhicule sera élevé, plus le marchand sera enclin à être généreux dans sa prime de reprise auto. N’hésitez pas à demander plusieurs offres.

La reprise voiture sans obligation d’achat

Auparavant, il était obligatoire d’acheter un véhicule auprès d’un professionnel de l’occasion ou d’un concessionnaire pour bénéficier d’une offre de reprise de véhicule. Mais, aujourd’hui, de nouveaux acteurs de l’automobile proposent la reprise de votre véhicule d’occasion sans achat en contrepartie. Au départ défrichée par des start-ups, cette façon de procéder est devenue tellement populaire que même de grands constructeurs français proposent ce genre de service.

Ces propositions de reprise de voiture sont rendues populaires par la relative pénurie qui sévit depuis la pandémie de coronavirus. Ce marché étend plus dynamique que le neuf, de nombreux acteurs se sont engouffrés dans la brèche. Ce qui est tout bénéfice pour les particuliers vendeurs d’une automobile d’occasion !

Ces professionnels vous proposent d’obtenir une estimation en ligne du prix de reprise de votre voiture en remplissant un formulaire. Cela ne prend que quelques minutes. Il ne s’agit pas, bien entendu, d’une offre ferme. Pour obtenir un prix de reprise auto définitif vous devrez prendre rendez-vous avec un expert de la société qui inspectera le véhicule. À l’occasion de cette inspection vous aurez néanmoins l’opportunité de vendre immédiatement votre voiture d’occasion si le montant proposé vous convient. Les prix offerts sont évidemment moins attractifs : comptez minimum 20 % de moins par rapport à la valeur de marché.

Il y a enfin les services de reprise cash voiture. Est-ce intéressant ? Il n’y a pas de secret, plus ça va vite, plus la décote sera importante. À vous de voir…

Prime reprise voiture pour la casse

La reprise d’une voiture de plus de 10 ans pour destruction permet dans de nombreux cas de figure de bénéficier de la prime à la conversion. Cette aide de l’État permet de percevoir un bonus pour la mise à la casse d’un véhicule ancien et son remplacement par une voiture peu polluante. Pour tout savoir sur les avantages financiers en cas de reprise de voiture par la casse, voir notre article sur la prime à la conversion 2024.

Achat de voiture avec reprise : la solution de facilité

En conclusion, il est généralement moins intéressant de faire un achat de voiture avec reprise. Il est rare que le garage ou le concessionnaire offre un prix similaire à celui que vous pourriez en tirer en cas de vente à un particulier. Il arrive d’ailleurs souvent que des lecteurs nous demandent s’ils peuvent annuler la reprise de leur véhicule après avoir trouvé un acquéreur plus offrant.

Cela dit, cela ne signifie pas nécessairement qu’il ne faut pas considérer cette option. Demander votre estimation de reprise voiture ne coûte rien. Vérifiez la différence avec les annonces publiées sur le marché de l’occasion. Publiez la vôtre pour déjà prendre la température si nécessaire. En cas de faible différence, opter pour la reprise de sa voiture d’occasion permet de se faciliter la vie. Et vu que le temps, c’est de l’argent, vous pouvez même être gagnant au final. De plus, en cas de reprise de votre auto par un pro vous n’êtes pas obligé de fournir un contrôle technique de moins de 6 mois. En cas de cession à un particulier, il faudra par contre une visite récente.

FAQ reprise voiture

Si je décline l’offre d’une société de reprise voiture, aurais-je des frais à payer ?

Non . Même si vous vous rendez à l’expertise du véhicule et que vous déclinez l’offre proposée, ce genre de service est gratuit et ne vous engage pas.

Certaines sociétés ne demandent pas de contrôle technique, est-ce vrai ?

Oui, la loi stipule bien que lorsqu’un professionnel achète un véhicule d’occasion le contrôle technique est facultatif. Certaines sociétés de reprise ne le demandent pas.

Est-il possible qu’on me reprenne une voiture en panne ? De plus de 10 ans

Oui. Des services sont spécialisés dans la reprise de voitures de plus de 10 ans pour exportation. Certaines sociétés rachètent même les véhicules qui ne roulent pas.

Que deviennent les voitures reprises ?

Elles sont revendues, en France ou à l’étranger. Parfois la reprise d’une voiture est liée à une prime à la conversion. Dans ce cas, le véhicule est détruit.

Une question ?

Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Les questions des utilisateurs

  • Dos Santos

    22 octobre 2023

    Bonjour, je possède une Peugeot 206 de 2003, avec les défauts suivants : quelques impacts carrosserie, biellette axiale avant gauche avec un peu de jeu, ciel de toit qui tombe, et voyant airbag, cause inconnue. Du fait de ce voyant, impossible de faire passer la voiture au contrôle technique. Par conséquent, je souhaite vendre ma voiture à un professionnel afin d'effectuer une reprise. J'ai remarqué une voiture intéressante sur un site d'annonces, vendue par un intermédiaire de vente, ce qui, semble-t-il, est différent d'une concession. Ma question est la suivante : après avoir légué ma voiture à ce professionnel, est-ce que je risque d'être responsable du problème d'airbag en cas d'accident pour le prochain propriétaire de ma 206? Je souhaite absolument éviter cela, raison pour laquelle je souhaite vendre à un professionnel, mais en lisant sur votre site qu'un mandataire est différent d'une concession, je m'interroge. Merci par avance, bonne journée.
    • Logo Eplaque

      Eplaque

      23 octobre 2023

      Pour éviter tout ennui nous vous conseillons de rédiger un contrat de cession dans lequel les soucis du véhicule sont mentionnés. Cela vous protégera d'une procédure pour ces défauts.
  • PELISSIER

    14 octobre 2023

    bonjour, j'ai acheté en concession un véhicule de démonstration le 30/08/2023 et fais reprendre mon ancien (5 ans) véhicule le même jour. Je n'ai été réglé de mon ancien véhicule que le 02/10/2023.Est-ce normal et légal. Merci pour votre réponse cordialement
    • Logo Eplaque

      Eplaque

      16 octobre 2023

      Non, d'autant que d'habitude on déduit le montant de la reprise du prix.
  • Dupart

    30 juin 2023

    En cas de problème imprévu avec un véhicule dont l’entretien a été suivi selon les recommandations et faites par un garage, le professionnel qui rachète peut-il se retourner contre moi ou demander des dédommagements?
    • Logo Eplaque

      Eplaque

      3 juillet 2023

      En cas de vice caché on peut toujours se retourner contre le vendeur, que ce soit une personne physique ou morale.

Articles qui pourraient vous intéresser

Nos partenaires

Faites votre carte grise et vos plaques en 2 min

Commander carte grise Commander plaques

Eplaque.fr est noté 4.6/5 basé sur 26594 avis pour son service de carte grise & plaques d'immatriculation.