Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Malus écologique : la nouvelle norme de calcul des émissions pas avant 2020

Malus écologique : la nouvelle norme de calcul des émissions pas avant 2020

pot d'échappement

Voilà qui va rassurer le secteur automobile, ainsi que les personnes qui envisagent de changer de voiture dans l’année : la nouvelle norme de calcul des émissions de CO2, WLTP, n’entrera pas en vigueur avant l’année prochaine. Si elle avait été adoptée en juin comme prévu, cela aurait mécaniquement augmenté les émissions de CO2 de 10 à 15 %, faisant ainsi bondir le malus écologique.

Quand la technique vole au secours du portefeuille des Français

Dans un premier temps, les nouvelles normes WLTP devaient entrer en vigueur dès le 1er janvier 2019. Mais la complexité de ce système a empêché la digestion des données par le système d’immatriculation des véhicules (SIV). En effet, la norme précédente NEDC était unique pour tous les modèles d’un véhicule doté d’un moteur de puissance identique et de la même transmission. Avec le nouveau standard WLTP, les émissions sont calculées pour chaque variante d’un modèle. Des pneus plus larges, une option qui alourdit le véhicule, ne serait-ce que d’un kilo… désormais, tout est pris en compte.

Dans un premier temps, le ministère de l’Intérieur envisageait d’implémenter la norme WLTP dans le courant de l’année, au début de l’été. Une décision qui n’aurait pas été sans engendrer de la confusion, alors que la grogne sociale persiste. Il a donc au final décidé de reporter le basculement à janvier 2020. En attendant, c’est la valeur NEDC-c qui apparaîtra sur les cartes grises émises en 2019. Et jusqu’en 2020, on aura droit au double affichage pour éviter les interrogations d’automobilistes se demandant pourquoi les émissions d’une voiture ont bondi du jour au lendemain.

NEDC, NEDC-c et WLTP, kézako ?

En bref :

  • NEDC, acronyme de New European Driving Cycle pour « nouveau cycle européen de conduite » : cycle de conduite mise en place en 1973 et mis à jour en 1997 pour calculer les émissions et la consommation des véhicules sur les routes européennes
  • WLTP, acronyme de Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedures pour « procédure d’essai mondiale harmonisée pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers », remplace le NEDC depuis 2018. Il a été mis au point par des experts de l’UE, du Japon et de l’Inde
  • NEDC-c : NEDC corrélé. Il s’agit d’une valeur NEDC à laquelle on a appliqué un coefficient multiplicateur dans le but de se rapprocher des valeurs WLTP

Dans la pratique, NEDC-c (que vous pouvez calculer via le site suivant https://co2mpas.io/) donne des émissions de 5 à 10 % supérieures à la norme NEDC. Ce qui reste un gain par rapport aux 20 % additionnels du cycle WLTP.

Nous risquons donc à nouveau d’assister en fin d’année 2019 à un rush des immatriculations afin d’empocher des économies sur le prix de la carte grise via le malus écologique.

Posté le 6 février 2019 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies