Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne le connais pas
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Les plaques d’immatriculation de Marseille se rebiffent face aux LAPI

Les plaques d’immatriculation de Marseille se rebiffent face aux LAPI

Plaque livraison Marseille

On connaissait déjà les livreurs de Marseille qui cachent leur plaque d’immatriculation pour ne pas être verbalisé à tort par les voitures LAPI. Mais aujourd’hui, c’est une fronde plus généralisée qui se développe du côté de la cité phocéenne. De plus en plus de conducteurs occultent leur plaque minéralogique des Bouches-du-Rhône pour échapper aux scan cars marseillaises.

Des plaques marseillaises devenues invisibles

Le phénomène n’est pas neuf. En octobre 2018, nous vous avions déjà parlé de livreurs qui masquent leur plaque d’immatriculation afin de ne pas devoir contester les amendes par la suite. Dans la vidéo de France Info, on pouvait voir un vendeur de fruits et légumes superposer une plaque indiquant LIVRAISON sur sa plaque légale. Un autre, plus subtil, coinçait une feuille de platane sur le support afin de rendre une bonne partie de la plaque d’immatriculation illisible.

Mais aujourd’hui, ce sont des Marseillais qui estiment tout simplement que le stationnement est trop cher qui occultent leur plaque minéralogique. Un morceau de papier par-ci, un bout de scotch par là ou encore une chamoisette… Tous les moyens sont bons pour empêcher la voiture LAPI d’enregistrer le numéro d’immatriculation. Selon France Bleu, il suffit de se promener dans une rue marseillaise au stationnement payant pour constater que le phénomène a vraiment pris de l’ampleur.

Une pratique qui coûtera bien plus que 17 € en cas de PV

A Marseille, l’amende de stationnement est fixée à 17 €. Si les habitants trouvent cela trop cher, cela reste une peccadille par rapport au tarif prévu pour une plaque non conforme. Le tarif, c’est une contravention de 4e classe. Soit 135 € pour l’amende forfaitaire, 90 € pour l’amende forfaitaire minorée ou encore 375 € pour l’amende forfaitaire majorée. Vu la médiatisation de l’affaire, la police va probablement réagir.

Posté le 29 janvier 2020 dans News.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies