Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Plaques de collection américaines : une passion qui peut rapporter gros

Plaques de collection américaines : une passion qui peut rapporter gros

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 28 mai 2020 - 3 min de lecture ⏳

plaques américaines

Dans un pays comme les Etats-Unis où on vénère la voiture, il n’est pas étonnant que les plaques d’immatriculation se collectionnent. De nombreux passionnés amassent des plaques de tous les états américains, vu que l’immatriculation est une compétence locale. Et vu que chaque État propose de nombreux modèles, il y a de quoi faire. Et pour les modèles historiques, certaines plaques minéralogiques peuvent valoir une petite fortune.

Une plaque de l’Alaska vendue 40.000 $

Le marché s’est conclu sur le parking d’un fast-food du Maine, en 2000. Entre le conducteur d’un break Subaru et d’une Cadillac Coupé de Ville de 1961, un échange peu banal a eu lieu. L’un des 2 protagonistes est rentré chez lui avec 40.000 $, l’autre avec une vieille plaque d’immatriculation.

Il s’agissait bien entendu d’une pièce peu banale, à savoir une plaque de l’Alaska de 1921. Cette année, seuls 4 exemplaires furent remis à des automobilistes de l’État arctique. Pour les collectionneurs, il s’agit en quelque sorte du Saint Graal. En ce qui concerne cette plaque, on ne peut plus rouler avec, mais peu importe. En 2008, Tim Stentiford, du magazine PLATES consacré à la plaque d’immatriculation, estimait la plaque à 60.000 $. Son prix a probablement explosé depuis.

« Ces plaques sont tellement rares que leurs propriétaires préfèrent faire profil bas, » a-t-il déclaré. Stentiford possède lui-même plus de 17.000 plaques d’immatriculation. « Ils ne veulent pas que des paparazzis ou d’autres collectionneurs viennent frapper à leur porte, » a-t-il déclaré.

Cette plaque d’immatriculation de 1921 n’est pas la seule plaque qui vaut plus cher qu’une voiture neuve. Des plaques du Mississippi de 1912 et de 1913 valent elles aussi des dizaines de milliers de dollars. En ce qui concerne la seconde, seuls 2 exemplaires existent. Leur existence ne fut établie qu’en 1985.

La collection de plaques, un hobby américain depuis 1954

Depuis l’émission de la première plaque d’immatriculation de l’histoire à Paris en 1893, des milliards de plaques d’immatriculation ont été produites et envoyées à la décharge. Tout comme la collection de timbres ou de cartes de base-ball, c’est devenu un hobby de niche. De nombreux groupes de collectionneurs, formels ou informels, se sont créés. Et ils dépassent les frontières du pays de l’Oncle Sam.

Le groupe le plus important est représenté par l’Automobile License Plate Collectors Association (ALPCA). Il rassemble un peu moins de 3.000 membres américains, mais aussi allemands, canadiens ou australiens. C’est cette association qui édite le magazine PLATES.

Des collections de plaques thématiques

La plupart des collectionneurs américains de plaques se créent une collection en suivant une logique thématique. Certains essayent de s’approprier une plaque américaine de chaque État, tout en suivant un thème précis. Ou cherchent une plaque de leur année de naissance. Certains se spécialisent dans un type de véhicule, par exemple la plaque d’immatriculation camion.

Mais d’autres sont bien plus larges. Pour Roger Reid, il suffit que « la plaque soit jolie, et dans les limites de son budget ». Selon ses dires, il possède une modeste collection de 200 plaques. Internet permet d’élargir sa collection. Mais on peut également se rendre dans l’une des 50 réunions régionales organisées chaque année par l’ALPCA pour échanger ou acheter des plaques anciennes. Et si certaines peuvent valoir des dizaines de milliers de dollars, la plaque de collection moyenne s’échange plutôt pour quelques dizaines de dollars.

Les plaques étrangères éveillent également l’intérêt des collectionneurs US

Si l’américain moyen parfois accusé d’être centré sur son pays, ce n’est pas le cas des collectionneurs de plaques anciennes. Ce qui n’est pas étonnant quand on a la passion des plaques minéralogiques. Mais ces collectionneurs peuvent également être utiles dans bien des scénarios. Par exemple, il n’est pas rare que la police fasse appel à l’ALPCA afin d’utiliser les connaissances de ses membres pour identifier l’origine de la plaque d’immatriculation d’un véhicule utilisé pour commettre un crime. Il n’est pas non plus rare qu’ils prêtent leurs précieuses plaques à des productions cinématographiques.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

  • Philip Pesenti dit

    Bonjour j'ai une collection de plaque américaine est-il possible de savoir sur quel véhicule elle était posée existe-t-il un logiciel

    • Eplaque dit

      Bonjour, Nous ne pouvons pas fournir ce genre d'information malheureusement. Cordialement, L'équipe Eplaque.

  • Schaad Hervé dit

    Hello je possède des plaque de voiture americaine de Floride 1966, 1990,ontario 1972, michigan 1973, connecticut 1972, Floride avec la fusée cap canaveral que je voudrais vendre mais je voudrais savoir leur valeur et qui contacter. Merci

  • michel morais dit

    combien vaudrait une plaque du delaware de 1931

    • Eplaque dit

      Bonjour, D'après des annonces similaires sur EBay, entre 75 et 100 dollars. Cordialement, L'équipe Eplaque