Faire ma carte grise ou mes plaques en 2min
  1. Blog
  2. Moto en panne : comment remorquer un deux-roues ?

Moto en panne : comment remorquer un deux-roues ?

Equipe Eplaque

Publié par Eplaque

Posté le 30 avril 2020 - 2 min de lecture ⏳

En cas de problème mécanique ou électronique d’une voiture, remorquer le véhicule est relativement facile. Cette opération, tout en requérant des précautions évidentes, n’exige pas un matériel lourd. Une moto a beau être beaucoup plus compacte et légère, son transport est plus compliqué. Comment remorquer une moto ? Voici la marche à suivre pour rapatrier à la maison un deux-roues en panne.

Spécificités du remorquage moto et méthodes

La moto n’ayant que deux roues, on ne peut pas la tracter simplement pour la ramener à son domicile comme on peut le faire avec une voiture. Il existe plusieurs méthodes pour ramener en toute sécurité une moto HS. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un équipement ou d’un véhicule spécifique.

Le remorquage à plat

Comme son nom l’indique, le remorquage à plat consiste à coucher sur l’un de ses flancs la moto sur une surface suffisamment grande. Le remorquage à plat est l’une des méthodes les plus utilisées vu qu’elle offre un degré important de sécurité. En effet, ce qui est à terre ne peut pas tomber plus bas. Si le deux-roues est bien sécurisé, l’opération est sûre (aussi bien pour la moto que pour les autres usagers de la route). Vous aurez besoin d’une camionnette ou d’une remorque pour réaliser cette opération.

Remorquage sur chariot spécifique

Des entreprises spécialisées vendent des chariots de remorquage spécifiques pour les motos. Concrètement, cela ressemble à une remorque dont l’arrière peut tomber à même le sol afin de faire office de rampe. Le fond de la remorque est équipé d’un dispositif de blocage pour la roue avant.

Remorquage sur roue arrière

Le remorquage sur roue arrière (ou à berceau) se fait grâce à un équipement spécial que l’on fixe sur la boule de remorquage de tout véhicule. Il s’agit d’un cadre qui est destiné à accueillir la roue avant de la moto. La roue arrière roule sur la route. Le tout bien arrimé, on peut ensuite monter à bord du véhicule et remorquer la moto. L’avantage de cette méthode est son coût, vu qu’elle exige un équipement au prix abordable.

Bien sangler la moto

Peu importe la méthode utilisée, il faudra veiller à bien immobiliser la moto à l’aide de sangles. C’est d’autant plus important si vous optez pour le remorquage à plat. Un dos d’âne ou un virage pourrait en effet endommager le deux-roues durant le transport.

À savoir avant de remorquer une moto

Avant de vous lancer dans une opération de remorquage moto, il y a d’autres choses à prendre en considération. Il faut d’abord veiller à bien respecter les règles en termes de PTAC. Autrement dit, le poids de la moto est-il inférieur à la masse que le véhicule peut légalement transporter ? Si vous utilisez l’équipement d’un ami, ne perdez pas de vue qu’il y a également des contraintes en termes de permis de conduire en cas d’attelage de plus de 750 kg.

En cas d’emprunt de l’attelage d’une connaissance qui n’exige pas de carte grise remorque (moins de 500 kg), le numéro de plaque d’immatriculation de la remorque doit correspondre à la plaque de la voiture. Vérifiez également que votre assurance couvre les attelages. Et pour conclure, vérifiez que les feux de la remorque fonctionnent avant de prendre la route.

Une question ? Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), nous vous informons que nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez ce suivi. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page dédiée.