Indiquez votre numéro d'immatriculation Je ne connais pas le n° d'immatriculation
Vous êtes ici : Le Blog Eplaque > News > Plaque d’immatriculation des motos : bientôt obligatoire à l’avant ?

Plaque d’immatriculation des motos : bientôt obligatoire à l’avant ?

Pneus de moto

C’est ce que préconise le dernier rapport du CNSR

Le dernier rapport du CNSR, qui émet toute une série de pistes pour passer sous la barre des 2.000 tués sur les routes pour 2020, a mis l’accent sur les usagers faibles, dont les 2 roues.

Et en ce qui concerne les motos, le Conseil national de la Sécurité routière recommande d’imposer la plaque d’immatriculation à l’avant, ainsi que l’agrandissement de la plaque apposée à l’arrière. L’objectif est évidemment de permettre aux radars, qui poussent comme des champignons aux 4 coins de l’Hexagone, de prendre plus facilement en défaut les 2 roues.

Il ne s’agit que d’une seule proposition parmi tant d’autres, qui devrait mettre, c’est le cas de le dire, des bâtons dans les roues des conducteurs de motos et scooters. Il est notamment question de relever l’âge minimum pour les permis de conduire moto.

Pour les conducteurs de 2 roues que cela intéresse, ils peuvent consulter l’intégralité du rapport ici. Si certaines mesures relèvent du bon sens, d’autres risquent de déclencher quelques polémiques. Notamment la proposition d’équiper les vélos et les deux-roues silencieux de générateur de bruit…

Posté le 9 octobre 2014 dans News.

Commentaires

9 réponses à “Plaque d’immatriculation des motos : bientôt obligatoire à l’avant ?”

  1. Laurent dit :

    Ou la sa sent les manifs à gogo tout sa……

  2. LOURDELLE dit :

    Oui, il est évident que le but non avoué reste bien la répression et non le souci de faire baisser le nombre de victimes sur les routes. Ils essaient de nous faire culpabiliser alors que les solutions ne sont pas celles-ci. Les vraies solutions coutent plus cher et ne rapporteraient pas autant.

  3. briatte dit :

    Je pense que nos fonctionnaires devraient arrêter leur conneries. Si ca continu ca va exploser. Plus on m empeche de rouler doucement plus je roule vite. Maintenant les gens sur la route sont des robots. On reste sur la voie du milieu sur l autoroute,on double avec 3 km/h d écart de peur qu un radar fixe les flash a ce moment la etc…. Les gens roule a 70 au lieu de 90 et 120 au lieu de 130. Moi je bosses et fais beaucoup de kms par an et ca devient difficile enervant et dangereux de rouler maintenant. Je fais aussi de la moto et qu il vienne pas nous emmerder car on sera tous dans la rue. Et vive les.fausses plaques c est en sous entendu ce que precaunise la gendarmerie. Ils sont tellement abruti nos forces de l ordre qu il nous sous entende directement d avoir des fausses plaques mais propres surtout. En bon entendeur tres dégoutté de la France.salut
    J ai 51 ans

  4. sanchez dit :

    Tous sa pour verbaliser un maximum de véhicule a s’en mettre plein les poché il faut réagir et se rebeller à ses nouvelle réforme qu’il veulent nous imposer sa suffit maintenant s’est abuser ne nous laissons pas faire.

  5. tux dit :

    Le rapport écris ça :
    « Instauration d’ʹune plaque d’ʹimmatriculation à l’avant

    La nécessité de favoriser une meilleure efficacité du contrôle policier (vitesse, autres infractions) fait spontanément penser à l’ʹincongruité de l’absence de plaque dʹimmatriculation à l’ʹavant pour une partie du parc des véhicules à moteur. Les 2RM semblent ainsi avoir fait l’ʹobjet d’ʹun loupé de la législation à cet égard, qui a été pointé du doigt par les différents groupes d’ʹexpertises, commissions et autres concertations mises en place ces dernières années (Guyot, Aliot-­‐‑Marie, Merli).

    Toutefois, l’obligation aujourd’hui de passer par Bruxelles dans le cadre de la libre circulation des marchandises -­‐‑cette mesure nécessite une modification du véhicule pour lʹadjonction d’ʹun support de plaque (pas de fixation possible dans la conception actuelle)-­‐‑ ne permet pas d’ʹenvisager une influence de cette mesure à l’ʹhorizon 2020. Il s’ʹagit donc, a priori, dʹune bonne mesure, mais elle s’ʹest trouvée progressivement décrédibilisée par le fait qu’elle revient « sur le métierʺ à chaque groupe de réflexion pour être finalement abandonnée à cause de la nécessité d’ʹune harmonisation européenne, ce qui la rend a priori illusoire à court ou moyen terme.

    Ce pourrait être une mesure utile à envisager pour une efficacité à plus long terme, mais qui demanderait l’ʹentreprise d’ʹune démarche d’harmonisation dès maintenant. Une alternative à cette mesure correspond à une généralisation des radars « ʺen éloignement »ʺ. Mais elle ne résout que le problème des radars fixes. »

  6. gronico dit :

    Un hexagone n’a pas 4 coins!

  7. Ayuste dit :

    Que tous le monde mette celle de l arriere deja apres on verra

  8. L'Equipement.fr dit :

    Bonjour.
    Merci pour le lien vers le rapport que nous avons mis à disposition de nos lecteurs. Nous nous permettons simplement d’ajouter un lien vers l’analyse que nous avons écrite à son sujet pour ceux qui ne veulent pas forcément éplucher les 58 pages en question : http://www.lequipement.fr/info/863/CNSR-Le-rapport-qui-risque-de-facher
    Motardement, la rédaction.

  9. Afog dit :

    4 coins de l’Hexagone : j’ai toujours pensé qu’un hexagone avait 6 coins…. Comme on peut se tromper!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x

Eplaque.fr utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies